Peut-on vivre nu au quotidien ?

Peut-on vivre nu au quotidien ?

La réponse à cette question est oui, sans aucun doute ni hésitation. Il n’est pas question de jeter tous ses vêtements à la poubelle, mais de prendre la décision d’en porter le moins possible et de rester nu le plus possible. Voici pourquoi et comment.

Vivre nu est sain

La nudité est un état naturel de tout mammifère en général et de l’être humain en particulier. Être nu chez soi, dans son intimité, est donc un état normal. Le premier conseil que je donne aux aspirants naturistes est de dormir nu. Il n’y a rien de plus confortable. Si vous avez eu l’habitude de dormir avec un pyjama, une chemise de nuit ou tout autre vêtement, la première nuit vous semblera bizarre. Vous aurez sans doute l’impression de« faire quelque chose de mal ». Ne vous inquiétez pas, vous ne faites rien de mal au contraire, vous faites quelque chose de sain pour votre corps et votre peau.

Photo (c) Cosmopolitan, 2016

Si vous avez peur d’avoir froid, ajouter une couverture ou mettez un duvet en plume d’oie. Le matin, au réveil, restez nu, si la température le permet bien évidemment. Si votre chez-vous est bien isolé et la température autour des vingt degrés l’hiver, vous pouvez confortablement rester nu. La sensation de froid vient souvent des pieds, chaussez-vous chaudement pour rester chez vous. Préparez le petit déjeuner et prenez-le nu. Si vous vivez en collocation ou avec d’autres personnes, vous ne voudrez peut-être pas tout de suite être nu devant eux. Ça viendra !

Rester nu le plus possible à l’intérieur est possible et très sain. Votre peau respire, aucun vêtement ne vient irriter votre peau aux endroits sensibles et vous vous sentez libre. Vous allez alors retrouver un nouveau confort.

Vivre nu est confortable

Vivre nu est confortable, très confortable même. Confort physique d’abord. On apprécie vite de ne porter aucun vêtement. On peut vaquer à ses occupations, faire son ménage, regarder la télévision, méditer, en étant nu. Dès que l’on remet des vêtements on ressent souvent un inconfort au début.

Confort psychologique ensuite. On retrouve un rapport naturel et normal avec son corps, le différenciant de l’image sexuelle que la société, la religion et les médias lui donne. La nudité simple procure un apaisement de l’esprit.

Confort spirituel. J’apprécie méditer nu, au point où j’ai du mal à me détendre autant et être à l’écoute de mon moi alors que je suis habillé. En revanche, nu dehors sur un transat ou en marchant dans la forêt, ou juste allongé sur un lit, corps et esprit résonne en harmonie.

Confort émotionnel. En désexualisant le corps nu, on retrouve des émotions simples vis-à-vis de son conjoint et des autres. En laissant tomber le masque social et sexuel des vêtements, on se avec plus de calme, de bienveillance et de gentillesse. La nudité simple est une excellente thérapie émotionnelle.

Vivre nu est social

Une fois l’habitude de la nudité en solitaire est acquise, la nudité en groupe est l’étape suivante. On la rencontre dans les espaces naturistes, domaines, camping, villages ou plages. On peut aussi l’apprécier chez soi si on vie à plusieurs en étant nu et en proposant aux autres de se dénuder aussi.

C’est une impression qui peut sembler étrange au début, mais qui va vite s’estomper pour laisser la place au confort et au naturel. On a beaucoup écrit sur le côté sympathique et social du naturisme et des naturistes. La nudité partagée apporte une dimension supplémentaire psychologique de bienveillance. La naturisme est social et favorise les échanges bienveillants.

S’habiller ?

Malheureusement pour les nudistes, il arrive un moment où il convient de se rhabiller. Et puis, ne le nions pas, s’habiller peut aussi être agréable. Quand doit-on s’habiller ? Pour retourner à des activités sociales qui nécessitent des vêtements, comme aller faire ses courses par exemple ou aller diner avec des amis au restaurant.

On peut limiter au maximum son temps habillé si on le souhaite en restant nu chez soi en permanence, même pour ouvrir la porte à un livreur ou partager un repas avec des amis. On peut aussi favoriser les vacances et les lieux naturistes. On peut finalement décider de vivre dans un village naturiste, si on le peut. Mais même sans aller jusque -là, il est tout à fait possible de vivre nu au quotidien. C’est une décision à prendre et à assumer. C’est un véritable bonheur !

Crédit photo  Jernej Graj sur Unsplash

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: