L’incroyable confort de la nudité

3
305

Comme tous les matins, ou presque, après avoir déjeuné, je me retrouvais ce matin à mon bureau pour parcourir mes mails personnels et professionnels, faire un tour des réseaux sociaux, planifier ma journée et passer un peu de temps à écrire. J’eu, comme souvent, envie d’un café et me rendis donc à la cuisine. Sur le chemin de la cuisine, il y a, dans le couloir, un miroir en pied. Je passais devant, tournais machinalement la tête et me vis passer, entièrement nu.

Comme tous les matins, ou presque, dormant nu, je suis nu au levé. Je me rends dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner pour la famille, que je partage aussi entièrement nu. Puis ma journée va continuer, toujours entièrement nu, jusqu’à ce que j’ai besoin de sortir en société, où les vêtements sont généralement de rigueur.

Comme tous les matins, ou presque, j’étais donc nu pour passer de mon bureau à la cuisine, quand je suis passé devant ce miroir. En voyant mon image dans ce miroir, le confort de ma propre nudité me sauta littéralement au visage. Je m’arrêtais, comme pour confirmer que ce corps nu qui était le mien était dans ses habits les plus confortables, ceux de sa naissance. Le besoin de coucher sur le papier digital cette impression de confort se manifesta immédiatement.

Un incroyable confort

Car, la nudité est incroyablement confortable. On nous la vole en nous obligeant, enfant, à nous habiller, en nous expliquant que la nudité est personnelle, qu’elle ne doit pas être partagée, en allant jusqu’à diaboliser ce corps pur pour en faire un objet de désir sexuel. En nous volant sa pureté, on la prive de son confort. Il faudra parfois des années avant de retrouver pureté et confort. Des années de réenchantement de cette merveilleuse nudité, débarrassée de sa gène, de sa sexualisation et de sa honte.

Car, comme je l’expliquais dans un autre billet, quand la nudité redevient normale, elle ouvre un nouvel univers. Elle permet de se réapproprier ses bénéfices directs : la sensation de liberté, la beauté de la différence et la fin de la tyrannie de la perfection. Ces bénéfices convergent tous vers le confort unique que nous offre notre corps débarrassé de ses vêtements et de notre esprit débarrassé des idées réductrices associées à la nudité.

Un bonheur pur

Comme tous les matins, ou presque, je me versai une tasse de café et repartis à mon bureau, dans le confort de ma nudité, pour écrire ce billet. La nudité physique est libératrice pour le corps et pour l’esprit. Elle n’est pas l’horreur que lui associent les textiles, elle n’est pas l’apanage des animaux ou des pervers, elle n’est pas le symbole d’un manque flagrant de goût. Elle est, en réalité, l’exacte opposé de toute cela.

La nudité est un bonheur pur, simple et totalement naturel. Acceptée consciemment, elle est le reflet d’une réelle réflexion intelligente et pleine de sens qui remet l’être humain au sein de l’univers créé dans l’harmonie. Elle est, enfin, le symbole d’un goût ultime pour le naturel, la simplicité et le respect. La nudité est juste incroyablement confortable et belle !

Dénudez-vous, restez nu(e), vivez nu(e) et partagez l’amour du naturisme !

3 COMMENTS

  1. Je suis ausssi nu et confortable que vois pendent qui je lis votre blog. Oui: bonheur pur! Merci, mon ami nu. Allen

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.