Être naturiste, est-ce être nu partout et tout le temps ?

0
432

Naturisme rime avec nudité et nudité rime avec confort. Si j’apprécie la nudité, c’est avant tout pour ce confort qu’elle procure et que je recherche en toute occasion. Je dors nu, je petit-déjeune, déjeune et dîne nu, je suis nu à la maison le plus clair de mon temps, je suis nu au jardin et dans la nature, en bref, je suis nu dès que je peux l’être, mais je suis sans doute un naturiste de l’extrême.

Pour de nombreux naturistes, la nudité est limitée aux vacances ou à certains week-ends. Pour d’autres qui vivent en village naturiste, elle est quasi permanente. Mais dans tous les cas, il est des temps où les vêtements s’imposent, la société n’ayant qu’une tolérance limitée vis-à-vis de la nudité dans l’espace public. Il faut donc parfois se rhabiller. Alors, les naturistes sont-elles des personnes qui vivent nues en permanence ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Halte aux étiquettes

On peut commencer à se demander ce qu’est un naturiste ou un nudiste. Comment caractérisent-on ces personnes ? Ce qui vient immédiatement à l’esprit est qu’un naturiste ou un nudiste est quelqu’un qui aime être nu, que la nudité ne dérange pas, et qui, au contraire, la recherche. On peut aussi dire qu’un naturiste est une personne qui vit en respectant la définition officielle du naturisme : « une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement ».

Et un nudiste alors ? Il n’aime pas la nature ou ne respecte pas les autres ? Je caricature, mais c’est pour mieux mettre en avant le ridicule de l’étiquette et la simplification que l’on met derrière les étiquettes, en particulier celles que l’on met aux personnes.

Casiers à étiquettes

Je suis naturiste, je suis nudiste, j’aime être nu, car je trouve cela confortable. La nudité d’autrui ne me choque pas, au contraire. Je sais que le naturisme a de nombreuses vertus dont je profite et souhaite faire profiter mes proches et mes amis. La nudité en commun n’est pas un idéal lointain, c’est un art de vivre que j’entretiens avec bonheur. Si un autre naturiste aime le confort de la nudité, mais préfère vivre son naturisme en milieu urbain, est-ce un naturiste ?

Il n’existe donc pas un naturisme comme une seule manière d’être naturiste, mais autant qu’il existe de naturistes. Le naturisme et le nudisme, c’est apprécier la nudité pour soi et les autres, la partager et respecter les choix de chacun de se dénuder ou pas. Au-delà de cela, oubliez les étiquettes. Vous aimez être nu ? Vous êtes à l’aise nu ? Génial !

Votre corps, vos règles

La nudité vous va bien et vous aimez être nu. Qu’il en soit ainsi, à votre rythme, dans les temps et les lieux dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Alors oui, il y a la loi et il n’est pas possible de se dénuder en tout temps et en tout lieu, surtout en tout lieu. Cependant, que ce soit chez vous, sur une plage naturiste, en pleine nature ou en centre naturiste, le choix de vous dénuder vous appartient.

Ce droit à l’autodétermination me semble fondamental. Il est inhérent au respect de soi et des autres. Mon corps, mes choix. Il en va de même des tatouages, des piercings, des bijoux et de la musculation, par exemple. On entend souvent que se mettre nu ne se fait pas, ne convient pas aux règles morales de vie en société, que cela peut choquer…

Torse nu d'homme

Une fois de plus, le respect me semble central à toute discussion. Si j’aime être nu pour le confort que cela me procure, je peux aussi comprendre que cela puisse choquer d’autres personnes. Dois-je pour autant conserver un morceau de tissu pour ne pas choquer ? On peut en discuter pendant des heures. Est-ce que le respect ne devrait pas être dans les deux sens ? J’ai tendance à le penser, particulièrement quand on souhaite que le naturisme et le nudisme soient vus comme des états normaux dans notre société.

Se dénuder revient alors à un choix personnel. Suis-je plus naturiste si je suis nu chez moi en permanence qu’une personne qui ne l’est qu’à la plage ? Suis-je moins naturiste si je suis nu à la plage, mais ne pratique pas la randonue ? Ce sont vos choix et ils sont respectables, à partir où vous respectez ceux d’autrui. C’est à mon avis comme cela que l’on fera accepter la nudité sociale. Votre corps, vos règles ! Cela vous permet aussi de décider de vivre nu et de vous dénuder dès que cela vous est possible.

Vivre nu

Être nu du matin au soir. Vaquer à ses occupations sans avoir à choisir de vêtements. Profiter du confort de la nudité au quotidien. Un rêve, une utopie, un idéal ? C’est votre choix. Il y a les naturistes du week-end, ceux des vacances et ceux du quotidien. Il y a autant de naturistes que d’êtres humains qui pratiquent et apprécient le naturisme. Il est cependant vrai que vivre nu est un indescriptible bonheur.

Si vous vivez en espace naturiste à l’année, la nudité quotidienne est une évidence. Dans le cas contraire, elle est un choix qu’il est possible d’assumer. La température et les interactions sociales deviennent alors les deux seuls éléments limitants, mais peuvent être vécues comme des contraintes souples, nécessaires à un équilibre vital. Les sociologues et anthropologues s’accordent à dire que les vêtements remplissent une fonction de protection et une fonction sociale. Le naturiste minimaliste, que je suis, peut n’avoir que les vêtements nécessaires à ses interactions sociales et ne les porter que lorsqu’ils s’imposent. Nul besoin d’avoir des armoires remplies du sol au plafond. Quelques chemises, pantalons, pull-overs, de qualité suffisent à une vie textile naturiste.

Vivre nu c’est dormir nu, être nu chez soi, être nu dans son jardin, aller se promener nu, faire du sport nu, aller à la plage nu, passer ses vacances nu, et privilégier la nudité dès qu’elle est possible. Vous trouverez sur ce blog 100 idées d’activités et de moment naturistes, essayez-les !

Pour conclure, revenons à la question du titre de ce billet. Devez-vous être nu partout et tout le temps pour être considéré comme un naturiste ? Non. Le choix de la nudité est le vôtre. Un naturiste est une personne qui apprécie la nudité pour elle et les autres, et entretient une certaine forme de respect personnel, pour autrui et la nature. Que vous viviez cette nudité de façon ponctuelle ou au quotidien, dans l’intimité de votre foyer ou dans la nature, vos choix sont les vôtres. Le naturisme c’est le confort de la nudité partagée dans le respect de chacun !

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

Photo par Caroline Hernandez, Erol Ahmed, Quinton Coetzee sur Unsplash

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.