Que faire si j’ai une érection ?

0
312
a short and a banana

Cet article s’adresse principalement aux lecteurs de notre blog, mais les lectrices y trouveront aussi des informations intéressantes, soit pour aider leurs conjoints ou amis, soit pour savoir comment réagir face à un homme dont la verge se dresse. L’érection est une réaction physiologique à l’excitation sexuelle. Les hommes savent aussi, tôt dans leur vie, qu’une érection peut survenir sans que l’on en ait conscience. Elles peuvent aussi repartir aussi vite qu’elles arrivent.

Cet article vous donne un mode d’emploi de la gestion de vos érections. Éprouvé par des années de naturisme, vous pourrez l’adapter à votre réalité, sans honte et sans vous poser de questions. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas ici de donner de conseils médicaux et que si vous souffrez de troubles sexuels ou de l’érection, il vous faut consulter un médecin. Cet article s’adresse aux érections intempestives dans le cadre d’une activité naturiste non sexuelle, et uniquement à ces érections. Les précautions d’usage étant prises, rentrons dans le vif du sujet.

Prise de conscience

Vous êtes confortablement allongé sur votre serviette, assis sur un fauteuil ou en train de vous promener, et vous sentez votre verge se gonfler de sang et se dresser lentement. Il s’agit d’un phénomène physique normal et naturel. Mais pourquoi alors que vous ne pensez pas au sexe, votre verge se dresse-t-elle ? Les causes peuvent être multiples.

Il se peut que votre regard ait croisé une personne particulièrement attirante et que votre cerveau réponde à cette sollicitation visuelle par une excitation sexuelle inconsciente. Que vous le vouliez ou non, il s’agit d’une façon dont est câblé notre cerveau pour assurer la reproduction de l’espèce humaine.

Il se peut aussi que votre cerveau ait repensé à une situation qui génère de l’excitation. Nous avons des centaines de pensées « parasites » dans une journée. Certaines ne font que passer, d’autres s’accrochent. Il se peut aussi que le vent sur votre peau et la détente de votre séjour naturiste provoquent une excitation qui se transforme en excitation sexuelle.

selective focus photography of Buddha statue

Quelle que soit la raison qui a provoqué votre érection, il y a deux choses à réaliser. La première est de prendre conscience de cette érection. La seconde est de ne surtout pas porter vos mains à votre verge pour essayer de bloquer l’afflux sanguin ou de faire retomber votre verge. Cette dernière action aura sans doute l’effet inverse, le toucher ayant une fonction de renforcement de l’érection.

Prenez donc conscience de la tumescence de votre verge, sans y porter votre attention. L’important ici est de se rendre compte de ce qui arrive, un point c’est tout, pour le moment en tout cas. Il est possible que la première idée qui traverse votre esprit soit que quelqu’un remarque votre érection. Si cela est possible, c’est en fait peu probable. Les naturistes n’ont pas le regard figé sur l’entrejambe des autres naturistes.

Érection, pas autorisation…

L’érection est sans aucun doute liée à l’excitation sexuelle. Ce qui nous différencie des autres mammifères est notre capacité à réfléchir, sans se laisser uniquement guider par nos instincts. Ainsi, ce n’est pas parce qu’une érection survient qu’il faut avoir une relation sexuelle, dans la minute.

Si les espaces naturistes ne sont pas asexuels, ce ne sont pas des espaces dans lesquels exhibitionnismes et voyeurismes sont généralement tolérés. Pas question donc de se masturber ou de faire l’amour à son conjoint, au vu et au su de tout le monde. Dans la plupart des espaces naturistes, un comportement sexuel peut vous faire exclure, voire vous dénoncer à la police pour exhibition sexuelle.

red and white no entry sign

Avoir une érection est un événement naturel. Ce n’est pas pour autant une autorisation implicite de relation sexuelle, au vu et au su des naturistes présents. Si vous ressentez le besoin d’assouvir votre excitation sexuelle, il vous faudra le faire dans l’intimité. La règle normale dans ce genre de cas est celle du consentement d’autrui. Si les personnes présentes ont donné leur consentement, alors tout va bien. Ce n’est pas généralement le cas.

Alors, quoi faire ? Penser à autre chose, se coucher sur le ventre et continuer à vaquer à ses occupations ! C’est aussi simple que ça. Nous avons la capacité en tant qu’être pensant de passer à autre chose, de ne pas succomber à l’appel du sexe. L’excitation oui, l’autorisation non !

Passer à la suite

Si vous êtes à la plage ou à la piscine, allongez-vous sur le ventre et focalisez votre attention sur autre chose, un bon livre par exemple. Vous pouvez aussi aller nager. Si vous avez votre serviette à portée de main et pouvez vous enrouler la taille dedans, faites-le. Si aucune de ces stratégies n’est possible, faites comme si de rien n’était et continuez à faire ce que vous étiez en train de faire.

Il existe cependant une astuce qui fonctionne très bien : la respiration. Si vous êtes un adepte de la méditation, cela vous sera facile. Assis ou couché, concentrez-vous sur votre respiration. Prenez conscience de l’air qui rentre dans votre corps, qui va jusque dans vos poumons, puis ressort. Concentrez-vous sur ce flux. Sentez l’air qui pénètre votre nez, votre gorge, vos poumons et en ressort. Prenez quelques inspirations profondes et généreuses, et expirez doucement, en prenant votre temps. Normalement, au bout d’une dizaine de respirations profondes, votre érection aura disparu.

cherry blossoms

Si la situation peut, il est vrai, être un peu gênante, la meilleure stratégie est de ne pas y penser et de passer à la suite. En effet, il en est d’une érection comme d’une cicatrice ou d’une tâche de naissance, par exemple. Vous pensez que les autres ne verront que ça, alors qu’une immense majorité ne remarquera rien, ou en tout cas fera comme si de rien n’était. Ce n’est pas l’érection, la cicatrice ou la tâche qui attire l’attention, c’est l’attitude.

Tant que votre attitude est empreinte de respect, il est fort probable que votre érection passera inaperçue. Elle disparaîtra alors comme elle est venue, tout aussi naturellement. Pour conclure cet article, s’il est vrai que l’érection est une crainte de beaucoup de naturistes, elle survient très rarement. Mais comme nous l’avons vu, la peur n’évite pas le danger et il se peut qu’elle survienne sans que vous vous y attendiez. Dites-vous alors que rien n’est plus naturel, n’en ayez pas honte, n’en faites simplement pas un point d’attention et comportez-vous normalement, sans volonté exhibitionniste, et tout ira bien.

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme

Photos Dainis Graveris sur Pexels, Samuel Austin, Dimitri Houtteman, Caroline sur Unsplash

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.