Aimons-nous comme nous sommes ! #stopbodyshaming

1
933

#aimonsnouscommenoussommes

Quiconque a déjà mis un pied dans un espace naturiste sait que les personnes rencontrées n’ont pas grand-chose à voir avec celles que l’on voit sur les affiches de pub et dans les magazines de mode. Il en est des naturistes comme des personnes dites normales : il y a des petits, des grands, des gros, des maigres, des biens fichus, des moins bien fichus, etc.

Et pourtant, la honte du corps est bien présente dans notre société, amplifiée par les médias sociaux et les applications de retouches d’image. La perfection virtuelle, parfois réelle, est devenue la norme, avec des conséquences sur le bien-être physique et mental. Effet induit, les corps se cachent, la honte s’installe, les interdits deviennent le quotidien.

Forte de ces constats, inquiétants parfois, la Fédération Française de Naturisme a lancé une campagne de communication visant à dénoncer la honte de corps, appelée Aimons-nous comme nous sommes ! Comme elle le dit, « qui de mieux placé que les naturistes pour parler de nudité, des bienfaits et des interactions sociales qui en découlent ? »

Campagne 2

La campagne, avant tout visuelle, s’accompagne de nombreuses et belles photos en couleur et noir et blanc, montrant des êtres humains dans toute leur diversité de formes, même si on ne peut que regretter un manque de diversité de couleurs, les modèles étant à majorité de type caucasien.

L’objectif de cette louable campagne est de « montrer que cette honte du corps (bodyshaming) n’a aucune raison d’être et que l’on peut (et doit) résister à ces oppressions ; qu’il est important de s’en émanciper, de s’en libérer, afin de pouvoir vivre heureux et épanoui. » Vivre heureux et épanoui ! Au travers du naturisme et la nudité simple. Nu et Heureux en somme, comme le titre de ce blog, qui se fait l’écho depuis plus de six ans maintenant du bonheur que le naturisme induit.

D’aucun diront que s’aimer comme on est est ne nécessite pas forcément de se mettre nu. C’est vrai et le respect, comme le site l’a toujours prôné, va dans les deux sens. La nudité doit restée un choix. Elle doit aussi être respectée par ceux qui préfèrent rester habillés. Dans le contexte de la campagne de la FFN, elle sert de prétexte à la prise de conscience de la beauté des corps dans toute leur diversité pour dénoncer le diktat du corps parfait.

Un autre point important: s’aimer comme on est ne signifie pas ne pas entretenir ce corps qui abrite notre âme, ni ne pas chercher à l’améliorer par la pratique sportive, une alimentation et une vie saine. Vivre sainement, faire du sport, manger équilibrer font partie des choses à mettre en oeuvre pour avoir une vie meilleure et entretenir à la fois son physique et sa psyché.

Alors oui, aimons-nous comme nous sommes et faisons découvrir le naturisme autour de nous. Parlons de cette campagne, partageons l’adresse du site web: www.stopbodyshaming.fr, et partageons les multiples bénéfices du naturisme. La nudité simple est belle, normale et naturelle. Luttons contre tous les diktats qui veulent sexualiser les corps et nous faire croire que le péché originel est ce qui doit gouverner nos attitudes.

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

Crédit photographique, Fédération Française de Naturisme, 2021.

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.