Quelles activités pratiquer nu(e) ?

Vous avez décidé de vous essayer au naturisme cet été et vous avez bien fait. Mais au-delà du bronzage intégral sans trace de maillots et des apéros entre amis naturistes, qu’allez-vous pouvoir faire en tenue d’Adam et Eve ? La réponse est plein de choses, en fait quasiment tout ce que vous pouvez faire habillé ou presque.

Le sport

Le premier type d’activités à pratique nu(e) est le sport. Nombre de camping et lieux naturistes proposent tennis, golf, volley-ball, jogging, natation, etc. En effet, bon nombre de sports ne nécessitent que peu ou pas de vêtements.

Les sports nautiques peuvent aussi se pratiquer nu : la planche à voile, le ski nautique et même la plongée sous-marine (à condition de la pratiquer dans des eaux chaudes, le corps ayant tendance à se refroidir très vite).

En fonction de l’intensité du sport, il faudra peut-être prévoir un soutien-gorge pour vous mesdames. A vous de juger !

La randonnée

La randonnée se pratique en effet nu et elle a ses adeptes qui l’appelle d’ailleurs la randonue. Si en principe, elle n’est pas autorisée en dehors des zones naturistes, il y a une certaine tolérance (et jurisprudence) quand elle est pratiquée en groupe. Marcher juste avec une bonne paire de chaussures et un chapeau procure une liberté incroyable. A essayer d’urgence si vous en avez la possibilité.

Toutes les activités de salon

Que ce soit les jeux de sociétés, la peinture, regarder un film ou juste prendre un verre entre amis, là encore pas besoin de vêtements. On est d’ailleurs bien plus à l’aise entièrement nu. Si c’est votre première fois en camping naturiste, vous allez sans doute vous apercevoir que la nudité va devenir une seconde nature. Au point que vous ne penserez plus que vous êtes nu.

Apéros, barbecue et réunion entre amis

Les vacances sont le moment privilégié pour se reposer et passer du bon temps entre amis. Nul besoin de vêtements pour partager un verre de rosé et des cacahuètes, préparer un barbecue et passer des bons moments entre amis. Le naturisme a même tendance à augmenter la convivialité de ses moments précieux. L’absence de vêtements fait tomber plus de barrières psychologiques qu’il n’y parait de prime abord.

Comme vous pouvez le constater, il n’existe quasiment aucune limite aux activités à pratiquer nu. Bien évidemment, si vous sortez du camping naturiste pour aller visiter le musée, le château ou le domaine viticole proche, il vous faudra sans doute vous rhabiller. Vous prendrez alors un immense plaisir à retrouver votre tenue de peau de retour dans votre environnement naturiste. Car comme je l’ai souvent dit, essayer le naturisme c’est l’adopter.

Il est à noter que l’article 222-32 du code pénal est ambigu et que même nu dans votre jardin vous pouvez être verbalisé par la maréchaussée suite à une plainte de quelqu’un qui vous aurait vu. Il y a peu de chance que cela arrive, mais il est préférable de prévenir que guérir. Soyez donc prudent si vous voulez vous dénuder hors des zones prévues à cet effet. Si vous décidez de le faire, faites-le à plusieurs, l’union faisant la force et restez toujours respectueux des personnes textiles. La nudité est toujours perçue comme une forme d’exhibitionnisme par une majorité de personnes.

Si la majeure partie de ces activités se pratiquent dans un cadre exclusivement naturiste, il en est d’autres qui « sortent du cadre ». Pour vivre un naturisme autrement, lancez-vous dans le « na-tourisme ». Le na-tourisme, késako ? Découvrez-le avec naturisme.fr.

Bonnes vacances naturistes à tous !

Activité ralentie, vacances naturistes en cours

Le temps des vacances est arrivée. Du soleil, pas de vêtements et un minimum d’internet… Quelques posts au mois de juillet à une cadence ralentie. Profitez de la saison pour laisser tomber shorts, T-shirts et maillots de bain. Essayer le naturisme, c’est l’adopter ! Bonnes vacances naturistes comme il se doit !

La France, paradis du naturisme

La France, ce sont plus de 160 clubs et associations naturistes. Ce sont plus de 150 espaces naturistes de vacances. Ce sont 3 000 emplois directs et indirects dépendant du naturisme. C’est enfin un peu plus de 2 millions de pratiquants dont plus de la moitié d’étrangers qui viennent passer des vacances naturistes. Quand on compare ces chiffres aux pays limitrophes de la France, y compris ceux baignés par plus de soleil comme l’Espagne ou l’Italie, on se rend compte que la France est le paradis du naturisme. Au-delà des chiffres, voici quelques éléments objectifs.

Il y a un espace naturiste près de chez vous

La première question qui vient souvent à l’esprit est: où pratiquer ? Où se mettre nu seul ou avec des amis naturistes ? S’il est possible de pratiquer le naturisme en liberté, il est préférable de pratiquer dans des zones réservées à cet effet : plage, camping, village, etc. Un coup d’œil sur le site de la Fédération Française de Naturisme permet de se rendre compte qu’il existe forcément un espace naturiste près de chez vous. Un autre sur celui de notre partenaire Naturisme.fr vous fera découvrir le camping naturiste qui vous convient.

Le naturisme, partagé par plusieurs millions de pratiquants chaque année, est un art de vivre. Nu, au milieu de la nature, vous vous détendez complétement et profitez de moments privilégiés. Nul besoin d’aller loin de chez soi, le naturisme commence à la maison. Se mettre nu au quotidien, vaquer à ses occupations entièrement nu, est un excellent moyen de profiter des bienfaits du naturisme. Puis partager cette nudité avec d’autres rend l’expérience sociale et amicale.

Tolérance et naturisme

Selon une enquête IFOP 93, 11 millions de français seraient prêts à tenter une expérience naturiste. Cela fait un grand nombre de personnes pour lesquelles la nudité est normale et naturelle. Ce qu’elle est pour tous les naturistes. Cela signifie qu’il existe aussi une relative tolérance à la pratique de la nudité hors des zones prévues à cet effet. Relative car la nudité simple peut tomber sous le coup de l’article L222-32 du code pénal, qui indique que « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ». En gros, vous êtes nu, dehors, chez vous ou dans votre jardin et vous êtes vu par autrui, vous tombez sous le coup de cet article !

Pas cool sur le principe. Il existe une jurisprudence plutôt tolérante, grâce notamment au soutient de l’Association pour la Promotion du Naturisme en Liberté, mais il convient de faire attention et d’avoir de quoi se couvrir en cas de rencontre inopinée. Comme dit l’adage mieux vaut prévenir que guérir. A quand un cadre juridique plus précis comme en Allemagne, faisant une différence claire entre nudité simple et exhibition sexuelle ? Au pays leader du naturisme, cela pourrait sembler une évidence !

Soleil, mer, montagne, campagne

La France offre des paysages variés à tous les amateurs de nature. Que ce soit la mer, la montagne ou la campagne qui vous font craquer, il y a des offres naturistes aux six coins de l’Hexagone. C’est ce qui en fait aussi son attrait touristique. Il est donc possible de satisfaire ses goûts de la découverte, de la nature et du naturisme.

Si vous n’avez encore jamais passé de vacances naturistes, vous vous posez sans doute quelques questions. Les 10 conseils à lire avant de s’essayer au naturisme vous éclaireront sur le naturisme et ces bienfaits. Pour la plupart des débutants, une fois le premier pas franchi, le retour en arrière est quasi impossible. L’essayer c’est l’adopter !

Alors ? Qu’est-ce que vous attendez ? Vous doutez encore, lisez 7 bonnes raisons de rendre visite au village naturiste le plus près de chez vous et 5 étapes pour préparer ses vacances naturistes. Et dites-vous que vous n’avez rien à perdre que vos vêtements. Vous allez rencontrer des naturistes heureux de vous faire partager leur art de vivre au naturel, et il y a peu de risque que vous soyez déçu. Lancez-vous ! La France est le paradis du naturisme !

5 idées reçues sur le naturisme à combattre

Récemment le magazine en ligne Pleine Vie a posté un article sur les idées reçus sur le naturisme à combattre. 5 idées préconçues que l’on entend souvent:

  1. Le naturisme, c’est pour les vieux !
  2. Le naturisme, c’est sale !
  3. Le naturisme, c’est juste des gens à poil !
  4. Le naturisme, ce n’est pas pour les enfants !
  5. Le naturisme, c’est pour les voyeurs !

Auxquelles on pourrait ajouter:

  • Le naturisme, c’est pour les exhibitionistes !
  • Le naturisme, c’est pour les gens bien foutus !

Comme beaucoup d’activités inconnues par une grande majorité, le naturisme accumulent les clichés, souvent amplifiés par les médias. Si vous vous posez des questions sur le naturisme, je ne peux que vous conseiller l’article de Pleine Vie.

Le naturisme est avant tout un art de vivre respectueux des autres et de la nature. Le plus souvent l’essayer, c’est l’adopter. Vous n’avez rien à perdre, sauf vos vêtements ! De plus, il s’accompagne de nombreux bienfaits physiques et psychologiques comme je les ai décrits dans le billet 5 raisons de se mettre nu tous les jours – 5 reasons to get naked every day.

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

7 bonnes raisons de rendre visite au village #naturiste le plus près de chez vous

Ce post commence une série des posts plus anciens les moins lus de ce blog. Voilà en effet plus de deux ans que ce blog a vu le jour (premier post le 24 janvier 2015). 350 posts plus tard, WordPress fournit une image précise des posts les plus et les moins lus. Si j’ai relayé de nombreux posts d’autres sites, soit naturiste, soit généraliste, certains de mes posts n’ont pas trouvé de lecteurs. Voilà donc un moyen de faire redécouvrir mes écrits antérieurs.

Commençons par le post du 23 février 2015: 7 bonnes raisons de rendre visite au village naturiste le plus près de chez vous. Qui plus est, avec le partenariat noué avec naturisme.fr, il est encore plus simple de trouver ce village à proximité de chez vous et de laisser tomber la chemise et le pantalon pour partir à la découverte de cet art de vivre qu’est le naturisme. Bonne lecture et surtout, bonne expérience!

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

 

 

5 étapes pour préparer ses vacances naturistes

Ça y est, le printemps est là, l’été va bientôt arriver, il est grand temps de penser aux prochaines vacances, si vous ne l’avez pas déjà fait. Comme tout projet, les vacances se préparent et les vacances naturistes n’échappent pas à la règle. Le site wikiHow consacre un article à la préparation des vacances en 24 étapes. Je vais ici me limiter à 5 étapes pour des vacances naturistes vraiment réussies, desquelles vous garderez de beaux souvenirs et reviendrez en pleine forme.

Mais au fait, avant de se lancer dans la préparation de vos vacances, le naturisme, c’est quoi ? Chacun a sa petite définition, notre partenaire naturisme.fr vous en donne un aperçu. Alors, prêt à passer des vacances naturistes ? C’est parti !

1. Choisir votre lieu de vacances

Trois questions essentielles :

  1. Quelles activités souhaitez-vous pratiquer ?
  2. Mer, montagne ou campagne ?
  3. Camping ou habitation en dur ?

La première question va généralement permettre de définir la seconde. Si vous êtes fans de sports nautiques, ce peut-être la mer, mais de nombreux sports se pratiquent aussi en rivière ou sur des lacs, il va donc vous falloir réfléchir un peu plus. Par exemple, un membre de la famille peut être fan de sport nautique et l’autre d’escalade. La montagne et la proximité d’un plan d’eau seront alors les deux critères à prendre en compte.

La seconde question est vraiment propre à tout un chacun. Il existe des structures naturistes dans quasiment tous les environnements, comme vous pouvez le découvrir sur naturisme.fr.

Enfin, la troisième va vous permettre d’établir votre budget logement et choisir l’endroit naturiste le plus approprié à vos activités et à votre budget. Si vous ne l’avez pas déjà fait, réservez votre séjour ! Plus les vacances se rapprochent, plus il est difficile d’obtenir de la place dans des endroits populaires (certains réservent même d’une année sur l’autre), alors dépéchez-vous avant d’être déçu ! Une fois la réservation faite, les vacances prennent forme !

2. Choisir votre moyen de transport

Pour beaucoup se sera la voiture, mais ce peut aussi être l’avion, le train, le co-voiturage, etc… Un des avantages des vacances naturistes concerne le poid des bagages. Comme vous vivrez nu la plupart du temps, vous pouvez limiter vos vêtements au strict minimum, le transport aérien ou féroviaire peut alors être considéré. Pour les lecteurs anglophones, vous trouverez quoi mettre dans votre valise en lisant l’article what to pack for a naturist resort break du site LiveShareTravel.

Si vous êtes casanier et n’envisagez pas de sortir de votre structure naturiste, vous n’avez peut-être pas besoin de votre voiture. Économiquement parlant, le train ou l’avion peuvent alors être moins cher – d’autant que vous pouvez aussi louer votre véhicule pendant vos vacances (il existe plusieurs sites de location de particulier à particulier) et donc compenser le prix de votre transport. Dans tous les cas, une petite étude s’impose !

Ça y est, vous vous êtes décidé, vous savez où vous allez, quand vous allez y aller et comment. Ça commence à sentir rudement bon !

3. Planifier ses activités

Il y a les activités du village naturiste dans lequel vous allez résider, et il y a celles aux alentours. Renseignez-vous bien à l’avance. Prenez votre raquette de tennis ou vos clubs de golf, vos chaussures de randonues (certains vont jusqu’à pratiquer pieds nus, chacun ses choix) ou vos jeux de cartes. En bref, prévoyez à l’avance. Rien de plus rageant que de découvrir que le village a un court de tennis et d’avoir oublié raquettes et balles.

Les activités à proximités sont généralement textiles, mais il peut exister des plages naturistes, d’autres villages naturistes à visiter dans lesquels retrouver des amis pour un barbecue. Il peut aussi être possible de faire des randonues dans les environs ou du canoë nu. En bref, filez sur internet ou acheter un guide de la région pour en savoir plus. Passez aussi un coup de fil à la réception du village. Les responsables vous en diront plus et vous guideront en fonction de vos choix.

L’idée maitresse est que où que vous alliez, il y a aura toujours une part à l’aventure, mais prévoir est une bonne habitude à prendre pour être certain de ne rien oublier et surtout de maximiser les bienfaits de votre séjour.

4. Préparer le départ

Si vous avez planifié vos activités, il y a fort à parier que vous aurez listé tous les différents matériels et accessoires dont vous aurez besoin. Vérifiez bien leur état avant le départ. J’ai en mémoire un cordage de raquette de tennis qui a cassé les premières cinq minutes de notre arrivée sur le court. Si j’avais vérifié un peu en avance, j’aurais pu le faire changer et ne pas avoir à courir la région pour le faire changer. Cela va demander un peu de préparation, mais qui en vaut la peine et vous fera économiser temps et argent.

Si vous partez en camping, vérifiez tout votre matériel ! Acheter ou faire réparer sur les lieux de vacances coûte souvent beaucoup plus cher et est très frustrant.

Dressez donc une liste des accessoires nécessaires à vos activités et vérifiez-en l’état, pour les faire réparer ou changer le cas échéant. Puis prévoyez les indispensables de tout séjour naturiste :

  • Crème solaire – On n’en a jamais assez, prévoyez différentes protections et en quantité suffisante
  • Lunettes de soleil
  • Chapeau/bob/casquette
  • Trousse de premier secours, avec pansements, antiseptique, pansement gastrique, anti-moustique, crème après-soleil, …
  • Vos tongs favorites
  • Votre serviette/paréo

Enfin, prévoyez votre budget. Là encore, la meilleure façon de ne pas rentrer avec un compte en banque tout rouge est de savoir exactement combien vous pouvez dépenser et vous promettre de ne pas dépasser ce budget. En ne prenant que des chèques vacances et du liquide, et en laissant au coffre vos chéquiers et cartes de crédit, vous éviterez les dépenses inutiles.

Dernier point : vérifiez vos assurances, particulièrement si vous partez en avion ou à l’étranger. Une tuile peut coûter très cher et il est préférable de dépenser un peu avant pour ne pas se retrouver dans une situation difficile.

5. Et c’est parti !

Les bagages devraient aller vite si vous avez mis de côtés vos accessoires nécessaires à vos activités et ceux indispensables à un séjour naturiste. Il vous restera à ajouter quelques vêtements pour les sorties et les soirées un peu fraiches. Tout cela peut se résumer à quelques t-shirts, un short, un pull, un coupe-vent. Cela vous permettra peut-être de voyager très léger sans avoir à enregistrer de bagage si vous voyagez en avion par exemple.

Quelques jours avant le départ, vérifiez la météo, les prévisions de circulation si vous partez en voiture et faites un dernier check-up. Puis partez ! Arrivé sur place, laissez vos vêtements au vestiaire et appréciez vos vacances naturistes !

Le printemps est de retour, les températures deviennent propices au naturisme

Bon, l’hiver n’est pas la meilleure des saisons pour les naturistes. Si certaines activités continuent dans des lieux chauffés, comme les sessions de bowling naturiste ou de piscine naturiste, les températures extérieures ne sont pas toujours suffisantes, en France métropolitaine en tout cas, pour se dénuder. Cependant, si comme dit l’adage « en avril ne te découvre pas d’un fil, en mai fait ce qu’il te plait », certaines journées trouvent grâce aux yeux des naturistes pour revêtir leur tenue préférée : la tenue de peau. Il est vrai que ce mois d’Avril 2017 est un peu particulier au niveau de ses températures, et que pour une fois en Avril, nous avons pu abandonner le dernier fil.

Il est important de noter que certaines activités sportives comme la randonnée pédestre ou avec raquettes peut se pratiquer nu en toute saison, comme le fait remarquer l’article Faire du sport tout nu. En effet, une activité physique modérée à tendance à augmenter notre température corporelle et nous rendre moins sensible au froid. Par ailleurs, quelques rayons de soleil, même avec des températures frisquettes permettent de réchauffer suffisamment pour se mettre nu. Enfin, en intérieur, le chauffage ou un bon feu de cheminée, pour ceux qui en ont une, permettent souvent de vaquer à ses occupations chez soi nu. Mais avec le printemps et les beaux jours qui reviennent, les activités naturistes en extérieur se remettent à fleurir, comme la végétation.

1, 2, 3, déshabillez-vous !

Un coup d’œil sur le thermomètre vous décidera à sortir en tenue de peau. Plus besoin de parka, de pull-over ou d’écharpe, laissons tomber les vêtements et sortons nu ! Chaque naturiste a son propre seuil de tolérance à la température à partir de laquelle il est confortable. Certains se dénuderont à dix degrés, d’autres jamais en dessous de vingt-cinq. Il est intéressant de noter cependant qu’avec le temps, le corps nu se réhabitue aux températures plus fraiches. Il n’est alors plus surprenant d’être confortable nu là où certains portent encore pull et anorak. Chacun en fera l’expérience.

Les premiers rayons de soleil sont donc les signes avant-coureurs de la nudité en extérieur. Sentir les rayons de soleil sur sa peau est une des sensations les plus agréables qui soit. Voilà venu le temps de laisser les vêtements dans leur armoire et de s’aventurer nu à l’extérieur. Plus de contraintes vestimentaires, votre corps retrouve vent et soleil, un sentiment de liberté vous envahit.

Que faire nu ?

En tant que naturiste convaincu, j’ai tendance à répondre tout ce que vous pouvez faire habillé, vous pouvez aussi le faire nu, à moins que votre sécurité soit mise en jeu. En effet, il serait stupide de faire de la soudure à l’arc nu. Mais tant que votre activité ne comporte pas de risques qui vous oblige à porter des vêtements pour vous protéger, rien ne vous empêche de la pratiquer nu. Cependant, le plus sage, au début en tout cas, est de vous rendre au camping ou club naturiste le plus proche de chez vous pour y passer la journée, le week-end ou quelques jours. Jeter un coup d’œil sur le site de notre partenaire naturisme.fr vous permettra de trouver le site naturiste à côté de chez vous.

Nu, vous pouvez faire du sport, courir ou randonner, comme l’explique l’article Faire du sport tout nu de notre partenaire naturisme.fr. Vous pouvez juste vous relaxer avec un bon livre. Vous pouvez jouer aux cartes ou à des jeux de sociétés avec amis et enfants. Vous pouvez vous détendre au soleil et bronzer sans trace de maillot (attention à bien vous protéger et à ne pas trop vous exposer au soleil). Vous pouvez vous promener et discuter avec des amis. Vous pouvez aussi jardiner et invitez vos amis à la prochaine Journée Mondiale du Jardinage Nu, le 6 mai 2017, même si vous n’avez qu’un jardinet ou un balcon. En bref, nu vous pouvez pratiquement tout faire, sans la contrainte des vêtements, en toute liberté. Du bonheur à l’état pur. Par ailleurs, de plus en plus d’études scientifiques démontrent les nombreux bienfaits physiques et psychologiques du naturisme, il serait donc dommage de s’en priver.

Avec les températures qui augmentent, laissez les vêtements dans l’armoire et vivez vos journées nu. Le naturisme est un art de vivre partagé par des millions de « pratiquants ». Rien n’est plus simple : mettez-vous nu et vivez naturellement. L’essayer, c’est l’adopter. Vous n’avez rien à perdre, sauf vos vêtements. Lancez-vous, vous ne le regretterez sans doute pas !

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !