Naturisme, exhibitionnisme et voyeurisme

Naturisme, exhibitionnisme et voyeurisme

Le naturisme est une activité ou plutôt un art de vivre nu. Les naturistes vivent la nudité en dehors de toute connotation sexuelle, là ou exhibitionnisme et voyeurisme en sont chargés. Que nous dit le dictionnaire :

  • Naturisme : Le fait de vivre au grand air dans un état de nudité complète.
  • Exhibitionnisme : Déviation sexuelle dans laquelle l’exhibition en public de la verge, accompagnée de masturbation, remplace toute autre forme de rapport sexuel.
  • Voyeurisme : Trouble de la sexualité consistant à épier autrui à son insu dans des conduites impliquant l’intimité (rapports sexuels, toilette, défécation, miction).

Comme on peut le voir, le dictionnaire ne souffre d’aucune ambiguïté. Le naturisme n’est pas sexuel, l’exhibitionnisme et le voyeurisme le sont. De plus, les définitions mettent l’accent sur l’anormalité de ces deux pratiques sexuelles. Avec ces trois définitions, on peut donc dire que naturisme ne rime ni avec exhibitionnisme, ni avec voyeurisme.

Amalgame

Pourtant, on entend souvent l’amalgame dans la bouche de personne anti-naturisme. Il est donc important de toujours remettre les choses en perspective et de revenir à la définition de la fédération internationale de naturisme : « e naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement ». Certes tous les naturistes ne vivent pas en harmonie avec la nature, certains sont naturistes chez eux, mais pas dans des structures naturistes, mais tous sont d’accord pour dissocier naturisme et sexualité, et surtout déviance ou trouble sexuel. Le naturisme est normal et naturel, en aucun cas une déviance ou un trouble.

Alors pourquoi cet amalgame dans la tête de beaucoup de personne. Il existe à mon sens plusieurs raisons que j’expose ci-dessous.

  1. Une méconnaissance du naturisme, de sa philosophie de vie et des structures qui l’encadre comme la Fédération Française du Naturisme. Cela laisse libre cours à tous les fantasmes et idées reçues.
  2. Le caractère sulfureux du Cap d’Agde ou de certaines structures échangistes a contribué à jeter l’anathème sur le naturisme et à l’assimiler à des pratiques sexuelles particulières.
  3. Une expérience négative en camping ou plage naturiste. Les regards insistant de certains promeneurs ou les ébats de certains au vu et au su de tous peuvent refroidir les timides et leur faire quitter le milieu naturiste une bonne fois pour toute.

Alors de là à dire que les vrais naturistes ne sont ni voyeurs, ni exhibitionnistes ? Il en va des naturistes comme des textiles. Il existe des voyeurs et des exhibitionnistes parmi les naturistes. Ce sont ceux qui font le plus de mal à notre art de vivre en le discréditant auprès des non naturistes. Mais ils forment une minorité, qu’il convient d’isoler, voire d’expulser s’ils ne souhaitent pas revenir à une pratique non sexuelle du naturisme.

Pas d’amalgame

La question qui subsiste est, mais n’y a-t-il pas un voyeur ou un exhibitionniste qui sommeille en chaque naturiste ? Qu’est-ce qui alimente ce désir de se mettre nu au milieu d’autrui si ce n’est pas de l’exhibitionnisme ou du voyeurisme ?

Les raisons qui poussent les naturistes à se dénuder socialement varie d’un naturiste à l’autre. Pour certains, c’est la rechercher du confort, pour d’autres, l’aplanissement des couches sociales, pour d’autres enfin, c’est un moyen de décompresser de notre monde matérialiste. Pour une vaste et écrasante majorité, c’est surtout une dissociation totale de la sexualité et de la nudité. Le corps nu n’est perçu que comme un corps nu.

Est-il alors toujours possible de rester insensible à tous ces corps nus ? Les êtres humains restent des êtres humains ! Inutile d’être nu pour éprouver de l’attirance vers une autre personne. Pour les naturistes il en est de même. Alors y a-t-il pour autant un voyeur ou un exhibitionniste qui sommeille en chaque naturiste ? Non. Les naturistes sont des gens comme tous les autres qui apprécient juste de se retrouver nu, sans gène et sans arrières-pensées.

Crédit photo Seth Doyle sur Unsplash

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: