SOS nudophobie

4
2777
woman in gray tank top covering her face with her hand
Photo by Andrea Piacquadio on Pexels.com

La nudophobie, aussi appelée gymnophobie (du grec ancien γυμνός, gumnos (« nu ») et φόβος, phóbos (« fuite, effroi »)), est la peur du nu. Cette peur, généralement irrationnelle, souvent exagérée, peut avoir des conséquences négatives pour ceux qui la vivent (anxiété, stress) comme pour ceux qui en sont les victimes (naturistes non exhibitionnistes). L’APNEL, Association pour la Promotion du Naturisme En Liberté, a mis en place un numéro d’appel si vous souhaitez parler de votre phobie de la nudité ou êtes victime de nudophobie.

Le site Médisite recense quelques-unes des phobies les plus bizarres, dont la nudophobie. Le site indique qu’« en général, la nudophobie est liée à la sexualité. Il s’agit d’une peur de voir son propre corps nu et souvent aussi celui des autres. Derrière cette phobie se cache une peur de la sexualité. » Là où le naturisme s’évertue à différencier nudité simple et sexualité, le nudophobe ne peut les séparer. Si la cause de cette phobie est généralement liée à un trauma survenu pendant l’enfance, la traiter revient aussi à faire comprendre au patient que celle-ci est bien anodine.

La vidéo de Doctissime est éclairante quant aux causes de la nudophobie ou gymnophobie, à ses conséquences et à ses traitements possibles. Comme toutes les phobies, il est en effet bon de la soigner.

Le numéro mis en place par l’APNEL permet de se faire aider en cas de nudophobie et orienter vers un professionnel de santé. Elle permet aussi aux naturistes victimes de nudophobie de se faire aider, en particulier en discutant avec les parties prenantes, les autorités et la justice si une plainte est déposée. Avec la montée de la polarisation de la société, le soutien de l’APNEL est un atout essentiel pour les naturistes qui ne souhaitent rien de plus que de vivre une vie paisible dans le plus simple appareil qui soit, nu.

Faites passer le message, enregistrez le numéro de la ligne SOS nudophobie, aidez à promouvoir notre art de vivre qui n’ennuie que ceux qui veulent bien l’être et recrutez de nouveaux naturistes ! Merci d’avance de votre soutien !

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

Cet article a été rédigé entièrement nu, comme une vaste majorité des articles de ce blog. L’auteur est membre de l’APNEL.

4 Commentaires

  1. bonjour,
    Mon épouse souffre t-elle de nudophobie ?
    Elle m’accompagne sur les plages naturistes mais se baigne en maillot.
    Et à la maison, elle refuse l’idée de déambuler nue dans les pièces même par temps chaud et s’habille systématiquement avant de sortir de la salle de bain.

    • Bonjour Jacques. Je ne saurais dire si votre épouse souffre de nudophobie, dans la mesure où elle accepte votre nudité et celle des autres. Elle n’est cependant pas confortable avec sa propose nudité, n’en voyant sans doute pas l’intérêt. C’est le cas de nombreux couples dont un des conjoints n’est pas naturiste. Tant que votre épouse respecte vos pratiques naturistes et que vous respectez son choix, il n’est pas besoin de lui forcer la main, mais peut-être de lui proposer une semaine de vacances dans un espace naturiste où elle pourra faire l’expérience de la nudité et rencontrer d’autres femmes qui pourraient aider à lui faire franchir le pas.

  2. bonjour,

    « respectez son choix, il n’est pas besoin de lui forcer la main, mais peut-être de lui proposer une semaine de vacances dans un espace naturiste »

    merci.
    Comme vous le dites, elle n’est vraisemblablement pas nudophobe, puisqu’elle accepte de m’accompagner sur des plages naturistes et d’y côtoyer d’autres naturistes, sans les critiquer..

    D’après vos conseils ou expériences, pourrait-elle devenir naturiste plus facilement si nous réservions un séjour de vacances dans un centre naturiste ( genre Euronat) plutôt qu’en se contentant d’aller sur des plages naturistes.?

    • Le séjour en espace naturiste fait toute la différence. Il y a de forte chance que vous y rencontriez d’autres naturistes et que votre épouse puisse discuter, voire devenir amie, avec d’autres naturistes de la gente féminine. Le point de bascule pourrait alors survenir. C’est une expérience à tenter si elle est d’accord.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.