Éloge de la nudité

La nudité est beauté. Quoi de plus humain et beau qu’un corps nu, débarrassé de ses artifices vestimentaires, libre de tout mouvement, offert à l’air et aux éléments. Pétri d’images de corps parfaits, abruti de régimes tous plus absurdes et gavé de cours de gym, le corps est devenu marchandise à calibrer. Nu, il s’expose tel qu’il est, dans toute sa beauté de machine humaine d’une humiliante complexité.

La nudité est liberté. Liberté des sens, liberté de l’esprit et liberté des conventions imposées. Nu, l’être humain trouve une place unique dans le monde des hommes et des femmes. Il déambule tel qu’il est et non tel qu’il souhaite qu’on le voit quand il se vêtit. La nudité est vue comme une transgression des règles de la société, elle remet pourtant la société au centre de l’humain.

La nudité est fragilité. Fragilité de montrer aux autres et au monde ses défauts, ses petites imperfections et les cicatrices laissées par la vie. Cette fragilité si magnifiquement décrite par de nombreux auteurs et psychologues devient vite une force. Force de s’accepter tel que l’on est et de nous faire accepter tel que chacun est.

Qui n’a jamais marché entièrement nu sous la pluie en plein nature n’a pas expérimenté cette entièreté de l’être avec son environnement, Qui n’a jamais nagé nu dans une mer turquoise, accueillante et chaude comme la matrice originelle n’a pas vécu la plénitude des sens. Qui n’a jamais fait la fête ou pris un repas avec un groupe d’amis, tous entièrement nus, ne s’est jamais réellement « mis à nu » en société.

C’est cette nudité-là qui donne du bonheur aux naturistes. La nudité ne s’explique cependant pas, elle se vit, seul, à deux, à trois ou plus. Elle s’impose un jour comme une évidence. On ne la recherche pas forcément, on y arrive souvent par hasard, au détour d’un chemin, d’une rencontre ou d’une discussion. Et ce jour-là, elle vous envahit, vous remplit d’ondes bienfaisantes et ne vous quitte plus. La honte du corps disparait pour faire place au ravissement du corps nu.

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

2 thoughts on “Éloge de la nudité

  1. Pingback: Elogio della nudità | Essere Nudo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s