Conseils pour la pratique de la randonue

0
1055

La Fédération Française de Naturisme s’aventure sur les sentiers de la randonue, la rencontre de la randonnée et du naturisme. C’est une bonne nouvelle que la FFN parle de randonue, alors qu’elle a plus tendance à mettre en avant la notion d’espace naturiste. Le naturisme se pratique donc, à priori, dans des espaces « encadrés » officiels et surtout pas en liberté, comme le défend l’Association pour la Promotion du Naturisme en Liberté (APNEL).

Et pourtant, le blog de la fédération vient de publier un article sur la randonue. Preuve, s’il en était, de l’intérêt de cette activité et surtout de la position de la fédération vis-à-vis du naturisme hors des murs des espaces naturistes. Espérons que cela continue et que cette belle activité trouve sa légitimité et la place qu’elle mérite au sein de la société.

L’article, écrit par Bruno Saurez, une figure du naturisme en Provence Alpes Côte d’Azure et président de l’Association Naturiste Phocéenne, est illustré par de belles photos de naturisme en liberté. Il est plein du bon sens d’un pratiquant de longue date de randonue et de nombreuses activités naturistes, tout en respectant les textiles et la loi française.

Malheureusement, cette dernière est encore trop sujette à interprétation par le pouvoir judiciaire et une simple activité naturiste hors des murs peut envoyer ses pratiquants devant un juge. C’est la raison pour laquelle l’auteur insiste sur le fait de pratiquer la randonue en groupe dans le cadre d’une association officielle. Une contrainte logique qui permet petit à petit de faire évoluer les mentalités et pourquoi pas un jour de permettre une évolution des mentalités à l’image de ce qui se produit en Grande-Bretagne, en Allemagne ou en Espagne. Comme on dit, on ne fait rien de mal à randonner tout nu.

Donc voici repris succinctement quelques-uns des conseils de bon sens de pratique de la randonue:

  • Pratiquer en groupe, au sein d’une association officielle
  • Se préparer comme pour n’importe quelle autre randonnée (y compris prendre suffisamment d’eau et se chausser correctement)
  • Se couvrir en cas de gène d’autrui, prévoir pour se faire paréo ou short rapide
  • Éviter les sentiers et les horaires d’affluence, autant que possible
  • Respecter la nature, tout en en profitant

Je vous renvoie aussi à mes articles L’art de la randonue et L’équipement parfait pour courir nu, dans lesquels vous trouverez plus d’informations sur ces activités naturistes de plein air. Et pour aller plus loin, je ne saurais que vous conseiller le livre Randonue.

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

Image par Peter H sur Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.