7 clés pour passer plus de temps nu et vivre une vie plus libre et plus naturelle

2
79

Si, comme moi, vous appréciez nudisme et naturisme, vous cherchez peut-être des occasions de vous débarrasser de vos vêtements et de vivre plus souvent nu・e. Si vous lisez ce blog depuis un certain temps, vous savez que je suis naturiste/nudiste depuis de très nombreuses années et que le naturisme est devenue une des mes passions. Cela m’a amené au fil des ans à faire de mon mieux pour mettre en avant le naturisme chaque fois que possible. Cela a également conduit à des discussions gênantes, des regards étranges et des connexions perdues, mais les récompenses sont bien plus importantes que ces obstacles.

Grâce à ma volonté d’être nu le plus souvent et de saisir toute opportunité d’en faire une opportunité naturiste, voici 7 façons que j’ai testées pour vous qui permettent de prolonger le temps que vous pouvez passer nu・e, tout en encourageant les autres à se joindre a vous. Le fait que d’autres personnes se joignent à vous dans vos aventures naturistes est un avantage secondaire important, car je pense que le monde a besoin de plus de naturists ! Plus on est de fous comme on dit, plus on est en sécurité, en particulier dans les lieux publics comme les plages ou les sentiers. Voici donc 7 façons éprouvées de passer plus de temps nu.

1. Demander

Quand j’étais enfant, ma mère n’arrêtait pas de me dire que si je ne demandais pas, je n’obtiendrais rien. Cela a créé l’habitude de poser des questions lorsque je voulais quelque chose ou que j’étais perplexe. De nombreux naturistes, moi y compris à certaines occasions, ont peur de demander s’ils peuvent se déshabiller. Ils craignent le regard bizarre, le moment gênant et le risque d’être étiqueté comme un monstre.

Laissez-moi vous dire quelque chose qui risque de ne pas vous plaire. Quand il s’agit de partager que vous êtes naturiste et que vous aimeriez, si possible, vous déshabiller, vous aurez des regards bizarres, vous aurez des moments gênants et vous prendrez le risque d’être étiqueté comme un monstre. Ne pensez pas que vous aurez de la chance et que vous passerez au travers des gouttes. Vous serez mouillé. Affaire close, il suffit de l’accepter et de passer à autre chose ! Cependant, plus souvent qu’imaginé au départ, une fois que vous aurez dépassé le regard étrange et le moment gênant, vous obtiendrez la permission. Le fait le plus surprenant reste cependant à venir : vous serez peut-être accompagné d’une ou plusieurs personnes, qui, elles, n’ont pas osé demander (c’est un excellent moyen de découvrir que davantage de personnes sont en fait naturistes).

Pensez à toutes les situations où la nudité est possible : un barbecue, à la plage, sur un bateau… Toutes les fêtes privées en plein air sont une opportunité naturiste. N’importe quelle randonnée peut être une randonue. Aller à la plage est une opportunité naturiste. Alors la prochaine fois, allez au-delà de votre peur, du regard bizarre et du moment gênant, demandez à être nu. Je suis prêt à parier que vous aurez plus de oui que de non !

2. Planifier

Vous avez des vacances à venir ? Vous pensez à un week-end à la plage ? Vous acceptez l’invitation au barbecue d’un ami ? Transformez ces événements en événements naturistes. Vous pouvez décider de mettre le naturisme au centre de vos activités et planifier en conséquence. Beaucoup de gens penseront que c’est trop restrictif. Je suis d’accord que cela ne devrait pas être le seul facteur déterminant, selon vos goûts et les choses que vous voulez faire ou voir. Cependant, cela peut être un des critères.

Je pense personnellement que cela devrait être un des critères si, comme pour moi, le naturisme est une passion. Non pas que s’il n’existe pas d’option naturiste, vous deviez renoncer à un voyage, à aller à la plage ou à accepter un barbecue. Mais, en mettant le naturisme comme critère de choix, cela influencera la décision et affinera le choix.

C’est toujours une surprise de mettre une paire de lunettes naturistes sur les choses et les lieux. Il vous aide à découvrir de nouveaux lieux, personnes et activités, parfois dans des endroits auxquels vous ne penseriez pas. Bien sûr, il n’est peut-être pas possible d’être nu tous les jours, à chaque fois, partout. Contactez une communauté naturiste (plus à ce sujet plus tard). Les naturistes sont partout dans le monde et peuvent vous guider vers de superbes endroits accueillant pour les naturistes.

Avec une planification minutieuse, vous pourrez être nus plus que vous ne l’aviez imaginé. Surtout si vous continuez à lire et appliquez l’un des autres conseils. Chaque jour est une page blanche, écrivez votre histoire comme bon vous semble ! Nu !

3. Le faire, c’est tout !

En vieillissant, j’ai tendance à arrêter de trop réfléchir aux situations et à écouter davantage mes désirs intérieurs que mes doutes intérieurs. Nike a ce slogan : Just do it ! C’est simple mais profond à la fois. Cela nous rappelle que nous n’existons que lorsque nous faisons des choses, lorsque nous agissons selon nos désirs et nos besoins. Tu veux te déshabiller ? Fais-le, c’est tout!

Bien sûr, vous avez besoin de bon sens et de jugement. Cependant, si vous pensez que vous le pouvez, faites-le ! Cela peut nécessiter une autorisation, il suffit de demander alors ! Une fois l’autorisation accordée, faites-le ! C’est vraiment amusant de réaliser que la plupart de nos limites sont vraiment dans notre tête. Nous pourrions ne pas le faire parce que nous imaginons les mauvaises conséquences. La réalité est que les mauvaises conséquences ne se produisent presque jamais. Nous sommes arrêtés par le « et si de mauvaises conséquences se produisaient ». Nous devrions être émus par « aucune conséquence du tout ». Ne réfléchissez pas trop, faites-le !

4. Rejoindre

Il existe des milliers de clubs, d’associations et de groupes naturistes à travers la planète. Envoyez un e-mail, passez un appel, expliquez qui vous êtes, ce que vous recherchez et éventuellement comment vous pouvez contribuer. Rencontrer d’autres naturistes ouvre de nombreuses opportunités de passer du temps nu avec des personnes partageant les mêmes idées. Plus vous interagissez avec des naturistes, plus vous aurez d’occasions de passer du temps nu.

Un autre effet secondaire merveilleux de tendre la main réside dans la rencontre de naturistes chevronnés qui ont peut-être répondu à toutes les questions que vous pourriez vous poser. Avoir quelqu’un pour fournir des réponses vous confortera dans votre choix et vous ouvrira encore plus d’opportunités pour profiter de la nudité sociale.

5. Organiser

Si vous avez une âme de leader, créez votre propre groupe, rassemblez votre tribu et initiez votre mouvement naturiste ! Vous n’avez pas besoin d’avoir un grand groupe pour organiser un événement, deux font la fête. Vous envisagez d’organiser un dîner chez vous. Invitez vos amis naturistes et dînez nus. Vous envisagez une randonnée dans un parc naturel à proximité. Envoyez une invitation à votre groupe de randonneurs et à votre groupe naturiste et faites-en une randonnée mixte, mêlant naturistes et textiles.

Ce sont deux idées classiques, mais toute opportunité d’activité de groupe peut et doit devenir une activité de groupe naturiste, ou encore mieux, je pense, une activité de groupe où chacun a le choix d’aller nu ou habillé. Cela aidera les naturistes à s’habituer à être entourés de personnes habillées et les textiles à être entourés de personnes nues. La honte disparaîtra rapidement et les gens se rendront compte plus intensément que la nudité est tout à fait normale et naturelle.

Si vous ne savez pas par où commencer, le mieux est de passer par votre communauté naturiste, que ce soit en ligne ou dans la vie physique. Lancez l’idée et laissez la cheminer.

6. Choix par défaut

La nudité est mon choix par défaut dès que la température le permet. Je dors nu, je sors nu de mon lit et je passe ma journée nu si je le peux. C’est un choix conscient que j’ai fait il y a des années. Quand j’ai le choix d’être nu, ce n’est en fait pas un choix, c’est un choix par défaut, un choix pour lequel je n’ai pas besoin de prendre de décision. Comme le t-shirt et le sweat à capuche de Mark Zuckerberg. Comme il ne veut pas perdre du temps et de l’énergie à prendre ce qu’il appelle des décisions « frivoles », il porte toujours le même t-shirt et sweat à capuche.

Quand je peux être nu, je ne prends pas de décision, je me mets nu. En fait, je « me mets rarement nu », je « reste nu ». Mes journées commencent toujours nues. Je dors nu, je fais ma gym ou vais courir nu, je prépare et prends mon petit-déjeuner nu, je planifie ma journée dans mon bureau à domicile, oui, vous l’avez deviné, nu. Si je ne dois pas sortir pour rencontrer un client ou faire des courses, je resterai nu. Si le lieu où je vais est un lieu naturiste ou naturiste, par exemple la plage, chez un ami ou une halte pour commencer une randonnée, je m’y rends nu en voiture. Au moment où vous décidez de vos choix par défaut, ils cessent d’être des choix, ils deviennent simplement qui vous êtes, ce que vous faites et comment vous vous comportez.

7. Créer

Mon dernier conseil est d’élargir vos opportunités naturiste en y intégrant une forme artistique ! Tout le monde est un créateur dans un sens. Que vous écriviez, chantiez, peigniez, dansiez ou toute autre forme d’art, pourquoi ne pas exprimer votre art avec une touche de naturisme ? Ou beaucoup. Lancez un blog naturist, formez un groupe de naturiste, donnez des cours d’art nu. Soyez le créateur naturiste que vous rêvez d’être. Au moment où j’écris cet article, je suis assis nu sur mon canapé, face à mon jardin, non seulement en appréciant ce que je fais, mais en profitant du confort de ma nudité et de la satisfaction de partager des idées sur ma passion.

La création est un métier de passion. C’est quelque chose que vous aimez faire. Créer autour du naturisme réunit amour et passion. Il n’y a rien de plus satisfaisant et puissant. De plus, je crois que le monde a besoin de plus de créateurs naturiste. Le monde a besoin de plus d’exposition à la nudité simple, naturelle et sociale. Nous sommes nés nus, la nudité est notre façon naturelle d’être, partageons cela de manière créative avec le monde entier !

Nous y voilà. Merci d’avoir lu mon billet. J’espère que cela vous donnera quelques idées pour profiter davantage du style de vie naturiste, un mode de vie incroyablement libérateur, naturel et confortable. Le nudisme et le naturisme sont des modes de vie ouverts à toutes et à tous. Ils misent sur le respect, le bien-être, l’inclusion, la bienveillance et le confort. Ils sont aussi amusants, sociaux et amicaux. Une fois que vous y entrez, votre monde s’ouvre plus largement et vous en voulez plus. Si vous avez des commentaires ou souhaitez partager des idées sur le nudisme et le naturisme, n’hésitez pas à commenter ci-dessous afin que les lecteurs puissent en bénéficier. Passez une bonne journée et j’espère que vous l’apprécierez aussi nu・e que possible !

Déshabillez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

2 Commentaires

  1. Je me sens tout particulièrement en résonance avec ce billet: j’ai dormi nu, je me suis levé et ai préparé mon petit-déjeuner sans me soucier de savoir ce que j’allais me mettre sur le dos (j’aime bien l’expression « décisions frivoles »!) et après deux bons bols de thé je suis maintenant nu dans mon canapé, face à la mer, par cette très belle matinée ensoleillée.
    Bonne journée à tous, les nudistes ! (et les autres aussi, bien sûr…)

    • Merci Denis. Tout à fait en accord. Qu’il est bon de ne pas avoir besoin de ces décisions frivoles et de pouvoir rester nu et de réellement « être ». L’idéal est de pouvoir, après le petit déjeuner, passer une journée dans le plus simple appareil et retourner au lit pour y dormir, sans que sa peau ait été enrobée de tissu et ait pu respirer par tous ses pores et être éclairée sans restriction vestimentaire. La nudité nous va si bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.