Idée naturiste n°57 : passez un séjour en camping naturiste

15
2256

This post can be read in English here.

Si, comme moi, vous aimez la nature et le naturisme, un séjour en camping naturiste est unique en son genre pour vraiment profiter d’être nu dans la nature. Choisissez un bon endroit, choisissez comment y aller, faites vos bagages et partez !

Vous avez essentiellement deux options pour camper nu : camper dans un camping naturiste, camper dans la nature. Je préfère la deuxième option, car j’ai tendance à éviter les campings organisés (dans certains pays, comme l’Australie, il est interdit de camper dans la nature, mais vous pouvez cependant trouver des campings isolés dans un parc naturel). Si vous prévoyez de marcher, vous pouvez faire d’une pierre deux coups : une randonue et du camping nu. Planifiez bien votre rando cependant, en particulier l’approvisionnement en eau, si vous êtes dans une région très reculée ! Si vous prévoyez de vous déplacer d’un endroit à l’autre en voiture, vous devrez vérifier les endroits où vous pouvez être nu sans aucun problème.

Image result for naked campingLe mieux est d’y aller quelques jours à la belle saison, nu en marchant. Dans de nombreux pays, il existe des parcs nationaux qui vous permettent de marcher et de camper pendant des jours sans rencontrer personne, et parfois la nudité est tolérée (consultez cet article en anglais du Mens Journal). D’après mon expérience, plus vous allez dans des endroits isolés, moins vous rencontrerez de problèmes même si vous rencontrez d’autres randonneurs ou campeurs, car ces personnes auront leur expérience et la vôtre à cœur, appréciant la nature comme vous êtes. Ils peuvent même rejoindre votre groupe naturiste. Dans tous les cas, gardez un grand sourire sur votre visage et soyez respectueux de la nature et des autres.

Merci de partager vos expériences et pour vos commentaires ci-dessous.

Dénudez-vous, vivez nu, restez nu et partagez l’amour du naturisme !

Photos (C) Young Naturists America

15 COMMENTS

  1. My husband and I have camped piniced several times totally nude, the risk is definitely worth the experience. Ms. K

    • As long as you are out of sight of the other campers and not making an exhibitionist display of yourselves, of course it is. Ms. K

        • Mr. Lee it appears you misunderstand what what living as nudist is about. The other campers aren’t very likely to grant you that freedom. Plus where are going to find a group of female friends who want to do sexual things in front of other ?? I’m just trying to be polite by saying I think you have found the wrong site to explore your nudity. Social nudity with others is not about sex. Ms. K

          • Agree with you. Jason Andrew Lee, nudists enjoy non sexual social nudity. How you want to live your sexuality is your choice and is not the topic of my blog. I hope this clarifies topic here.

  2. Since 1980 (first nude backpacking trip), naked is the main way I camp. The only times I wear clothes is if it’s cold, or if I am with a non-nudist group that would be offended by simple nudity. (This only happens once or twice a year. I go camping at least once a month)

  3. Jusqu’ici, nous n’avons pas eu l’occasion de camper en dehors de structures naturistes. Ainsi en camping naturiste, nous avons vécu plusieurs expériences. Des très bonnes et d’autres un peu moins bonnes, tout est affaire de goûts et de sensibilités.
    Une de nos premières expériences de camping acquises il y a une quinzaine d’année fut au Camping de la plage des TEMPLIERS, dans les gorges de l’Ardèche.
    Sur les bords de l’Ardèche, c’est difficile d’être plus près de la nature. D’un coté de hautes falaises et de l’autres de nombreuses grottes. Aujourd’hui on ne sait plu mais à l’époque tout a commencé par une grande descente à pied d’environ 1,5 km par un chemin escarpé et sinueux ou l’on sentait les pierres rouler sous nos pas.
    La voiture est bien entendu restée en haut sur le parking, tandis que nos sacs d’affaires et tente de camping descendent par un genre de téléphérique. Mais une fois arrivé en bas, pas d’électricité en dehors du centre de restauration et du petit magasin. Nous avons pu effectuer de grandes balades totalement nues sur plusieurs kilomètres d’un côté et de l’autre de la rivière. Nous avons pu pénétrer dans de profondes grottes naturelles à l’intérieur desquelles, une fois la vue adaptée à l’obscurité nous nous apercevions que nous n’étions pas les seuls à apprécier ces lieux humides et frais. De belles et appréciables rencontres.
    A certaines heures, les canoés loués par des vacanciers arrivaient en groupes sur le banc de sable du milieu de l’Ardèche. A la grande surprise des équipages, les naturistes présents et bien sûr totalement nus allions les aider à se remette à flots pour qu’ils achèvent leur parcours.
    Nous avons bien apprécié ce séjour. Depuis, après une assez longue fermeture, cet espace a changé de propriétaires et d’exploitant. Peut-être s’est il modernisé, électrifié, relié au monde par satellite ou par la WIFI…
    Une autre expérience moins bonne sans que l’on en retienne le nom c’est d’avoir campé au pied d’un torrent. Nous ne sommes restés qu’une nuit tant le bruit de la chute d’eau nous était désagréable.
    Un autre camping naturiste, le Bois de la Roche KOAD AR ROC’H en Bretagne. Endroit magique au pied d’un superbe château dans un espace de 110 hectares de liberté et de nudité. Hélas aujourd’hui fermé textilisé et revendu.
    Nous avons fréquenté bien d’autres campings dont certains n’existent plus tandis que d’autres ont su perdurer en réactualisant offres et environnements aux goûts de la société d’aujourd’hui.
    Jacques et Marie

    So far, we have not had the opportunity to camp outside naturist structures. In naturist camping, we have had several experiences. Very good and a little less good, it’s all about tastes and sensitivities.
    One of our first camping experiences acquired fifteen years at the TEMPLIERS Beach campsite, in the Ardèche gorges.
    On the banks of the Ardèche it is difficult to be closer to nature. On one side of high cliffs and on the other many caves. Today we no longer know but at the time it all started with a long descent on foot of about 1.5 km by a steep and winding path where we felt the stones rolled under our feet.
    The car of course stayed upstairs in the parking lot, while our business bags and camping tent descended by some kind of cable car. But once you get to the bottom, no electricity outside the food center and the small store. We were able to take long, completely naked walks for several kilometers on one side and the other of the river. We were able to enter deep natural caves, inside which, once the view has been adapted to the darkness, we realize that we were not the only ones to appreciate these humid and cool places. Beautiful and enjoyable meetings.
    At certain times, canoes rented by vacationers arrived in groups on the sandbank in the middle of the Ardèche. To the surprise of the crews, the naturists present and of course completely naked, let us help them get back on their feet so that they do not reach their course.
    We thoroughly enjoyed this stay. Since then, after a fairly long closure, this space has changed owners and operators. Can be modernized, electrified, connected to the world by satellite or by WIFI…
    Another less good experience without being remembered is to have camped at the foot of a torrent. We only stayed one night while the noise of the waterfall was unpleasant to us.
    Another naturist campsite, Bois de la Roche KOAD AR ROC’H in Brittany. Magical place at the foot of a superb castle in an area of ​​110 hectares of freedom and nudity. Alas today closed textured and resold.
    We have visited many other campsites, some of which no longer exist, while others continue to do so by updating the offers and the environments to the tastes of today’s society.
    Jacques and Marie

  4. My first experience with 24+ hours of social nudity was at the nudist campgrounds I am a member of. I’m not really into roughing it so I rented one of their very cozy cabins. In addition to my usual activities when I visit for the day (hiking, swimming, reading, relaxing) I really had the chance to bond with my fellow members over a pot luck dinner followed by a bonfire. We shared laughter and drinks as we chatted late into the night. The next morning, it felt so wonderful to wake up and step out onto my cabin’s deck with a cup of coffee and let the morning sun shine on my naked body. My biggest regret was getting dressed to leave after about 30 hours completely nude. This summer I plan to do a full weekend!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.