Confinement et naturisme

1
1373

En cette période de confinement, la santé de tous doit être notre première préoccupation, en particulier en restant à distance d’autrui lors de nos sorties quotidiennes autorisées. Maintenant, la vie doit continuer, tout en s’adaptant aux exigences de l’arrêt de la propagation du virus. Doit-on pour autant arrêter notre pratique du naturisme ? Rien ne l’indique ! Au contraire.

Le naturisme est une pratique de la nudité en commun. Si le « commun » est un élément physique à supprimer en ces temps de distanciation sociale, la nudité peut, voire doit, continuer, aussi bien chez soi, à l’intérieur, dans son jardin et dans la nature si vous avez la chance d’habiter à la campagne.

Garder le contact

Un des aspects importants du confinement, d’un point de vue psychologique, est de garder le contact avec ses proches, sa famille et ses amis. Pourquoi alors ne pas remettre en avant le « commun » du naturisme en utilisant les moyens technologiques ? Pensez à faire des apéros nus ou des séances de yogas nus par visio conférence, par exemple. Ou tout simplement, appelez vos amis naturistes pour prendre de leurs nouvelles et partager vos idées pour garder votre pratique du naturisme vivante.

Il est primordial de continuer à vivre, à partager et à promouvoir le naturisme, notre magnifique mode de vie. Le virus ne différencie pas les individus, mais rien ne nous empêche de continuer à vivre notre naturisme. Comme pour toute autre personne, les gestes barrières et simples sont à faire pour se protéger et protéger votre entourage.

COVID

Nu et en bonne santé

La santé est le bien le plus précieux que chacun possède et nous en prenons conscience de manière accentuée en ce moment. Elle est donc à privilégier en premier. Garder la forme sans pouvoir sortir est un challenge. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir la gymnastique et le yoga nu chez soi, par exemple ? Il existe des dizaines de tutos sur internet et d’applications sur les téléphones. Dénudez-vous et faites de la gym ! Encore mieux, faites-là à plusieur par visioconférence comme évoqué précédemment.

Profitez de cette période pour revoir vos habitudes alimentaires. Pourquoi ne pas apprendre de nouvelles recettes ? D’essayer de vivre végétarien pendant quelques jours ? Et de vous échanger vos recettes ? Contrairement aux blagues qui circulent sur internet que nous allons tous finir obèses et alcooliques, profitons de cette période pour mettre de nouvelles routines alimentaires en place. La planète a besoin que nous retrouvions une certaine frugalité !

Voilà, ce ne sont que quelques idées qui nous aidront à passer cette période difficile. Il y aura un après à cette crise. En attendant, vivons notre naturisme, et utilisons ce moment pour nous questionner sur nos choix, changer nos habitudes et profiter de la vie.

1 COMMENT

  1. confinement et naturisme : ce texte exprime clairement ce que je viens de vous envoyer sur votre adresse e-mail il y a deux jours ! Si pour le moment, notre liberté de mouvement est limitée, il nous reste notre habitation, dans laquelle il nous est possible de se bouger sans vêtements et cela souligne bien l’idée, que la pratique du naturisme , même chez soi en « indoor », c’st la liberté . De plus, on ne sera pas sanctionné !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.