Moins de nudité, plus de naturisme ! Nu et Heureux est à mettre entre toutes les mains !

6
356

Vous avez peut-être remarqué ou non des modifications sur le site. Si vous n’êtes pas sûr et ne savez pas de quoi je parle, laissez-moi vous guider : il n’y aura quasiment plus de photos de personnes nues sur le site. Nous sommes « sans nus » ! Quoi, un blog dédié au naturisme et pas une seule photo de nu ? Vraiment ? Mais qu’est-il arrivé ?

Eh bien, voici le raisonnement derrière la décision, le travail qui a été fait au cours des dernières semaines et comment cela affectera les futurs messages.

Tout a commencé il y a cinq ans, alors que j’écrivais le premier article de ce blog et que je cherchais des photos pour un article de blog. Je suis donc allé sur Google ! Bien sûr, si vous faites une recherche avec les mots nudisme ou naturisme, vous vous retrouvez avec des dizaines de photos de nudistes authentiques… et des millions de photos à connotation sexuelle. Maintenant, il est facile pour un naturiste de faire le tri et ne garder que celles qui n’ont aucune connotation sexuelle (il y en a peu) et d’en choisir une ou deux qui correspondent à l’objectif de l’article. Puis, un peu plus tard, j’ai trouvé un joli site de partage de photos, Nudism Life. Il est plein d’images naturistes et, presque, uniquement d’images naturistes. C’était une excellente source d’images. Le seul problème ? Pas une seule trace de consentement ou de protection du droit d’auteur. Ces photos semblaient, pour la plupart, avoir été collectées (volées ?) auprès de diverses sources. Je n’ai jamais été à l’aise avec ça.

Et puis récemment, l’article (en anglais) de Matthew McDermott, Est-ce que les sites Web pour naturistes devraient inclure des photos ? a déclenché une bonne discussion avec les lecteurs et le doute a grandi dans mon esprit. La plupart des photos que j’utilisais n’avaient pas de consentement ni de protection des droits d’auteur. Je ne faisais pas la bonne chose, et je ne servais pas vraiment la cause du naturisme, en matière de respect !

J’ai alors commencé par transformer le petit frère anglophone de Nu et Heureux, Nude and Happy. Cela m’a pris près d’un mois et, si j’ai remarqué une baisse de la fréquentation, suite à la mise en ligne de la nouvelle version du site, le nombre d’abonnés à continuer à progresser et de nouveaux lecteurs ont aussi fait leur apparition. Et puis, il y a eu les messages d’encouragement des naturistes.

La décision est donc venue naturellement pour Nu et Heureux. Je ne publierai plus de photos de nu sur le site sans le consentement des personnes photographiées, et n’utiliserai que des photos authentiques et sans droit d’auteur. Au-delà du respect du consentement et du droit d’auteur, moins de nudité sur le site est un moyen d’attirer plus de personnes, d’obtenir une image complètement propre pour les moteurs de recherche et d’assurer une ligne de démarcation définie entre nudité communautaire non sexuelle et nudité sexuelle.

Plus de nus, vraiment ? Est-ce une nouvelle vision d’un naturisme prude ? En fait, il y a et il y aura toujours de la nudité, car la nudité fait partie intégrante du naturisme. Oui, c’est un moyen et non la fin elle-même, même si la nudité communautaire est au cœur du naturisme. Par conséquent, il y aura de la nudité, elle évitera cependant de choquer les non naturistes. Mais attendez, pour les naturistes, la nudité ne choque pas ! Certes, mais nous sommes toujours une minorité et si nous voulons attirer plus de gens, pour montrer le caractère génial du naturisme, nous devons y aller pas à pas et être respectueux des différences d’appréciation de la nudité.

J’ai passé les dernières semaines à nettoyer le site. Il y avait plus de 500 articles, donc aller sur chacun d’eux, et les synchroniser avec leur frère anglophone, voire les supprimer quand ils n’avaient plus leur place sur le site français. Mais je suis fier du résultat et j’espère que vous l’aimez aussi. Nu et Heureux est toujours dédié au naturisme et le restera. Notre mission est de participer à la diffusion du naturisme dans la société. Nous croyons vraiment que le naturisme est l’une des réponses à la crise que traverse le monde, et qu’en adoptant une vie plus nue, frugale et minimale, nous créerons un monde meilleur, plus respectueux et plus beau.

Veuillez laisser des commentaires ! Que pensez-vous de cette nouvelle approche ? Partirez-vous ou resterez-vous ? Sera-t-il plus facile de partager le site avec plus de gens ? Merci d’être nos lecteurs !

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

Photo de Chris Lawton sur Unsplash

6 COMMENTS

  1. Bonjour Marc, merci beaucoup pour cet article car il résonne avec ma propre constatation : je suis justement en train de me demander si je vais continuer à animer mon tumblr naturiste (tumblr.com/dashboard/blog/nu-nudite-naturisme) pour les mêmes raisons que vous.

    • Merci Olivier pour votre message. Eh oui, nous sommes sur une ligne fine, alors que pourtant rien n’est plus naturel que des personnes nues vaquant à leurs occupations quotidiennes. Je continuerai à utiliser des photos de nus, il y en a toujoure sur le site, mais en respectant le droit d’auteur et en trouvant cet équilibre, parfois difficile, de respect des différences de points de vue et respect de la nudité simple, sociale et naturelle.

      • Bonjour Marc, oui nous sommes sur une ligne fine et je me réjouis que nos réflexions se rejoignent. On peut toujours se demander pourquoi cela nous arrive maintenant ? J’ai retiré un grand nombre de photos de mon tumblr en appliquant un principe simple : « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse », la base selon moi du respect si cher au naturisme : les personnes que je vois en photo sur mon tumblr souhaiteraient-elles y figurer ? Donc au-delà du naturisme ou pas, j’ai pris conscience de ce respect-là. Je vais aussi me désabonner de ces comptes car « charité bien ordonnée commence par soi-même ». Je vous reste fidèle !

        Il me semble que c’est un sujet à aborder car je crois observer dans mon espace naturiste et j’ai ouï-dire que ce serait le cas d’ans de nombreux centres, une tendance à moins de naturisme intégral, je fréquente le mien depuis 6 ans et je vois que plus nombreuses sont les personnes qui gardent quelque chose sur elles. Est-ce que je me trompe en disant ça ? L’existence de sites Internet naturistes explique-t-il en partie cela ? Ce qui nous arrive à tous les deux n’est-il pas le fait d’une tendance générale ?

        • Olivier, encore merci pour ce message et vos observations. Vous avez sans doute raison sur la tendance générale à moins de nudité, sans doute au travers de la pression sociale de paraitre, plutôt que d’être, qui transparait particulièrement au travers d’un individualisme prégnant. Nous vivons dans une société du paraitre, alors que beaucoup aspire à l’être. Le sexe, la violence et l’argent font vendre, ils en appellent aux plus bas instincts humains. En même temps, nous n’avons jamais eu plus besoin de bienveillance, de calme et de solidarité. Pendant le confinement, beaucoup ont retrouvé la beauté et les vertus de la simplicité, et puis le commerce a repris le dessus. Alors quant au naturisme, il n’a jamais été aussi nécessaire aussi, retrouver la simplicité, non pas du corps nu, mais de nos sensations, de notre lien à cette nature que l’on maltraite et au respect d’autrui. Je suis pour le respect de la nudité totale en centre naturiste. Venir sur une plage ou dans un centre naturiste, c’est vouloir y être nu, sinon, on va sur une plage ou un centre textile, il en existe des milliers. Je suis d’accord avec vous sur le fait que charité bien ordonnée commence par soi-même, si le législateur a « parqué » les naturistes, que cette nudité partagée soit comprise et respectée par ceux qui fréquentent les espaces naturistes, comme ceux qui ne les fréquentent pas, en ne cherchant pas à les moquer ou à les ostraciser. Le respect n’est pas une voie à sens unique, et pourtant les communautarismes clivent, isolent et rejettent les différences.

          Mais au-delà de toutes ces considérations, je crois que notre société est malade de son corps. Elle le maltraite par la chirurgie esthétique et par une image de perfection, qui renvoie à une forme de maladie mentale. Elle en fait uniquement un objet sexuel et de désir, il suffit de voir les pubs de parfums ou de vêtements. Elle éloigne l’humain et l’être pour laisser place à l’argent et au paraitre. Je ne suis pas pour autant un anar, que l’argent répugne et ascète, mais je crois aux équilibres et la volonté de domination a détruit notre humanité profonde. En étant nu, je la retrouve, je suis moi-même, tout en aimant les beaux vêtements, les beaux bijoux et les beaux êtres humains. Je crois que la nudité simple a sa place dans notre société, elle doit la retrouver et nous devons continuer sans relache à marteler le message de ses vertus, de sa simplicité et de sa normalité, car être nu, c’est être un humain normal.

  2. Bonjour,

    Je viens réagir à votre changement de pratique sur les photos de votre site puisque vous y appelez. Tout d’abord mon commentaire est celui d’un néo-naturiste. Néo parce que je passe des vacances naturistes depuis seulement 5 ans, ce qui est peu. Je viens d’avoir 60 ans et je regrette de n’avoir découvert ce plaisir que si tard… Une semaine par an à la Jenny et c’est malheureusement tout si j’oublie ma piscine personnelle. Il n’empêche que c’est mon bonheur annuel ( …et c’est dans un mois !!)

    Je respecte absolument le principe des droits d’images et des droits d’auteurs auxquels vous devez vous conformer sans aucun doute. Mon fils s’est retrouvé récemment en photo dans une « appli » commerciale à son insu. C’est désagréable!

    Néanmoins, je regrette que votre site n’illustre plus la nudité avec la simplicité précédente. Quand on envisage le naturisme, on hésite de peur de tomber dans un monde étrange, voire dépravé. Les photos de personnes nues dans des postures sans équivoque participent de la dédiabolisation du naturisme. Elles illustrent aussi une nudité domestique que certains s’interdisent ou tout simplement n’envisagent pas. A mon sens, elles donnaient envie de s’adonner au naturisme.

    Par ailleurs, un site nuetheureux sans photo de personnes nues semble être censuré, semble tourner autour du pot, ne pas assumer son sujet… Utiliser des gravures anciennes, des périphrases iconographiques paraîtra vite ridicule. Bien souvent, l’image capte l’attention et amène à lire le texte. Sans cette accroche, je crains que le lecteur zappe rapidement.

    Pour ce qui est des voyeurs, les photos de nus sont de la roupie de sansonnet en regard de ce que propose la pornographie sur internet. Quand bien même certains d’entre eux s’en satisferaient et viendraient reluquer votre site, où est le problème?

    Je me suis longtemps questionné sur mes composantes exhibitionnistes et voyeuristes. Mon « psy intérieur » conclut et convient que j’aime voir des gens nus. Ce plaisir n’est pas moindre lorsqu’il s’agit d’une jolie femme mais il existe pour tous les naturistes que je croise, parce que j’adore voir la réalité intégrale de nos diversités; j’aime voir cette confiance affichée par l’absence du bouclier textile, j’aime y voir la sincérité des êtres.

    Donc je vous invite à remettre des photos de naturistes sur votre site, des beaux, des moches, des grands, des petits, bref des aussi divers qu’ils le sont, mais, en effet, des clichés libres de droits d’auteurs et d’image.
    ,
    Je profite de cette occasion pour vous féliciter pour votre site que je trouve très bien écrit. Très militant du naturisme bien sûr, mais c’est sa vocation, toujours bienveillant, humaniste, positif et tolérant.

    Bien cordialement.
    Hugues

    • Merci pour ce long commentaire Hugues. Je ne renonce pas complètement à la nudité comme indiqué, je cherche à respecter droit d’auteurs et sensibilités, à trouver un équilibre. Je crois fondamentalement à la totale normalité de la nudité, non seulement dans les espaces naturistes, mais aussi en pleine nature, dans son jardin, et pourquoi pas dans les espaces publiques comme les parcs et jardins. Je continuerai donc à utiliser des photos de personnes nues dans leurs activités de tous les jours ou en vacances, car le nu est synonyme de liberté, confort et respect. En tout cas, un grand merci pour votre message qui me va droit au coeur et qui me conforte dans ma vision d’un naturisme bienveillant en tout lieu et tout temps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.