Les 10 règles naturistes d’Albert Lecocq – 2. L’hygiène

3
493
person washing hands
Photo by Polina Tankilevitch on Pexels.com

Ce billet est la suite de 10 règles naturistes d’Albert Lecocq – 1- La santé, publié précédemment sur ce blog.

« Adopter de bonnes pratiques d’hygiène du corps est l’une des clés pour être en bonne santé » nous dit le site Pourquoi Docteur. L’hygiène est donc, naturellement, la deuxième règle d’Albert. Si on se remet dans le contexte du petit livre d’Albert Lecocq, il est publié à une époque, 1949, où tous les Français n’ont pas forcément accès à une salle de bain ou à l’intimité nécessaire pour une toilette quotidienne.

En 1949, la France sort d’une période difficile de l’histoire marquée par la guerre. Celle-ci a laissé des traces sur les infrastructures et les services publics, c’est pourquoi il y a encore des défis importants à relever en matière d’hygiène pour l’ensemble de la population. Si les pratiques d’hygiène personnelle sont généralement répandues, il existe des inégalités en termes d’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Les conditions sanitaires sont souvent mauvaises dans les zones rurales et les quartiers pauvres des villes. L’accès aux infrastructures d’hygiène est limité pour la plupart des Français. Beaucoup de logements ne sont pas équipés de salle de bain et de toilettes, et l’accès à des douches était rare (dans les années 60, moins de 30% des logements ont une douche ou une baignoire). Certains lieux publics disposent de toilettes, mais ils ne sont pas toujours propres et pas à la disposition de tous les usagers. L’accès à des installations sanitaires pour les personnes handicapées ou pour les personnes à mobilité réduite était inexistant, voire très limité.

En 1949, l’hygiène est considérée comme un élément important pour maintenir la santé et prévenir les maladies. Les pratiques d’hygiène personnelle sont similaires à celles d’aujourd’hui, comme se laver régulièrement les mains, se brosser les dents et se laver les cheveux. Cependant, certaines pratiques d’hygiène sont différentes par rapport à aujourd’hui. Il y a moins de connaissances sur les germes et les bactéries, donc moins de préoccupations pour la désinfection et la prévention des infections. Les produits d’hygiène personnelle sont également moins développés qu’aujourd’hui et il y a moins de choix de produits disponibles. De plus, les connaissances sur l’hygiène alimentaire et l’hygiène hospitalière sont moins développées qu’aujourd’hui, donc moins de préoccupations pour la sécurité alimentaire et la prévention des infections nosocomiales.

Il me semble qu’Albert Lecocq introduit l’hygiène tôt dans son livre, car la philosophie naturiste considère l’hygiène personnelle comme un élément central. Aujourd’hui encore, l’hygiène est un aspect crucial des politiques de santé publique. Selon Coalition Eau, un collectif d’ONG françaises engagées pour les droits humains à l’eau et à l’assainissement et pour l’eau comme un bien commun, si « 99 % de la population a accès à un réseau d’alimentation en eau et que 99,7 % des Français ont des toilettes à domicile (Insee, enquête logement 2013), l’accès à l’eau potable et à l’assainissement demeure problématique pour plusieurs centaines de milliers de personnes vivant sans un accès permanent à de l’eau potable, à des toilettes ou à des conditions d’hygiène suffisantes. »

l ne semble donc pas incongru, même en ce XXIème siècle, de revenir sur ce qu’est l’hygiène, sur son importance et sur les bonnes pratiques qui permettent de rester en bonne santé et d’éviter au maximum la maladie. On y ajoutera bien entendu une dimension naturiste, dans le sens où les pratiques naturistes peuvent positivement influencer l’hygiène corporelle et personnelle. Commençons donc par définir ce qu’est l’hygiène.

crop housewife cleaning surface near sink
Photo by Karolina Grabowska on Pexels.com

L’hygiène, c’est quoi?

L’hygiène corporelle est un élément clé pour maintenir une bonne santé physique et mentale, ainsi qu’une bonne estime de soi, comme le souligne le site Pourquoi Docteur. Elle est également fondamentale pour vivre en harmonie avec les principes naturistes et entretenir un rapport sain, tant physiquement qu’émotionnellement et psychologiquement, au naturisme.

En pratiquant le naturisme, nous avons l’opportunité de vivre en proximité avec la nature, de nous exposer aux bienfaits de l’air pur, de la lumière naturelle et de l’eau. Cependant, pour profiter pleinement de ces avantages, il est crucial de maintenir une hygiène corporelle adéquate.

« Se laver régulièrement est essentiel pour éliminer les bactéries et les germes qui peuvent causer des maladies », selon le CDC (Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies) aux États-Unis. Se laver régulièrement les mains peut réduire jusqu’à 21% le risque de contracter un rhume et jusqu’à 57% le risque de maladies gastriques. En pratiquant le naturisme, vous pouvez utiliser de l’eau de pluie ou de sources naturelles pour vous laver, en utilisant des produits naturels et non-toxiques pour éviter tout impact négatif sur l’environnement.

Il est également important de se baigner régulièrement pour maintenir une bonne hygiène corporelle. La baignade régulière peut aider à éliminer les toxines et les impuretés de la peau, favoriser la circulation sanguine et améliorer la respiration cutanée. En pratiquant le naturisme, vous pouvez bénéficier des avantages de la baignade en plein air et utiliser des produits naturels et non-toxiques pour prendre soin de votre peau.

En pratiquant le naturisme, vous pouvez également profiter des bienfaits de l’exposition au soleil pour maintenir une bonne hygiène corporelle. Une étude médicale de 2015 publiée par le Journal of the American College of Nutrition confirme que l’exposition régulière et modérée au soleil aide à la production de la vitamine D, primordiale pour la santé des os et du système immunitaire. Le faire nu accroit la surface de peau exposée.

En somme, l’hygiène corporelle est un élément clé pour maintenir une bonne santé physique et mentale, ainsi qu’une bonne estime de soi. Le naturisme et le nudisme offrent des opportunités uniques pour maintenir une bonne hygiène corporelle en utilisant les avantages de la nature, tels que l’eau pure, l’air frais et la lumière naturelle. En pratiquant ces activités, il est important de se laver régulièrement avec des produits naturels et non toxiques, de se baigner régulièrement pour éliminer les toxines et les impuretés de la peau, et de profiter des bienfaits de l’exposition au soleil pour produire de la vitamine D. Cela permet de vivre en harmonie avec les principes naturistes et de prendre soin de soi tout en respectant l’environnement.

Albert Lecocq met aussi l’emphase sur l’aération du logement et du lieu de travail, ainsi que sur des pratiques saines, comme la culture physique et la course à pied, sur lesquelles nous reviendrons dans un futur chapitre. Il recommande aussi de dormir nu et de privilégier les vêtements amples qui ne compriment pas le corps. Autant de recommandations pleines de bon sens pour qui en a fait l’expérience. Il rappelle que l’hygiène est un facteur de santé publique.

À l’inverse, une mauvaise hygiène peut causer de nombreux problèmes de santé. Les conséquences les plus courantes incluent:

  • Des infections: Une mauvaise hygiène personnelle peut causer des infections bactériennes et virales, comme les infections de la peau, les infections des voies urinaires et les infections respiratoires.
  • Des maladies contagieuses: Une mauvaise hygiène peut également causer la propagation de maladies contagieuses telles que la gastro-entérite, la varicelle et la rougeole.
  • Des maladies chroniques: Une mauvaise hygiène alimentaire et une mauvaise hygiène bucco-dentaire peuvent causer des maladies chroniques telles que les caries dentaires, le diabète et les maladies cardiaques.
  • Des problèmes de peau: Une mauvaise hygiène peut causer des problèmes de peau tels que l’acné, les démangeaisons et les infections fongiques.
  • Des problèmes de sommeil: Une mauvaise hygiène du sommeil peut causer des troubles du sommeil tels que l’insomnie et la somnolence diurne.
  • Des problèmes mentaux: Une mauvaise hygiène mentale peut causer des problèmes mentaux tels que le stress, l’anxiété et la dépression.

Il est important de maintenir une bonne hygiène pour prévenir ces problèmes de santé et améliorer notre qualité de vie.

Roman Baths, Simon Burchell, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons

Une brève histoire de l’hygiène

L’histoire de l’hygiène corporelle et personnelle est riche et complexe, avec des pratiques qui ont évolué au fil du temps pour répondre aux besoins et aux préoccupations de chaque époque. Depuis l’Antiquité, les hommes et les femmes ont cherché des moyens de se nettoyer et de se parfumer, ainsi que de se protéger contre les maladies et les parasites.

Au début de l’humanité, les hommes et les femmes se lavaient principalement à l’aide d’eau et de sable. Les peuples de l’Antiquité, comme les Égyptiens et les Grecs, utilisaient des bains publics pour se laver et se détendre. Les bains étaient souvent fréquentés par les gens de tous les milieux sociaux, et ils étaient considérés comme un lieu de rencontre sociale. Les Romains étaient également connus pour leur amour des bains, et ils ont développé des thermes publics luxueux dans tout l’Empire romain.

Au Moyen Âge, l’hygiène personnelle a été mise de côté en raison de la croyance que les maladies étaient causées par de mauvais esprits ou des malédictions. Les gens se lavaient rarement et portaient souvent des vêtements sales et malodorants. Cependant, au cours des siècles suivants, avec l’avènement de la médecine moderne, les gens ont commencé à comprendre l’importance de l’hygiène personnelle pour la santé.

Au XIXe siècle, l’hygiène personnelle a commencé à devenir plus populaire, en particulier grâce aux campagnes de santé publique. Les gens ont commencé à se laver plus régulièrement, à utiliser des produits de toilette tels que des savons et des lotions, et à se brosser les dents. Cependant, ces pratiques étaient encore limitées aux classes sociales aisées, car les produits de toilette étaient coûteux et peu accessibles aux personnes pauvres.

Au cours du XXe siècle, l’hygiène personnelle est devenue plus accessible à tous avec l’augmentation de la production de produits de toilette bon marché et l’amélioration des conditions d’hygiène dans les logements. Les campagnes de santé publique ont également contribué à sensibiliser les gens à l’importance de l’hygiène personnelle pour la santé.

Aujourd’hui, l’hygiène personnelle est considérée comme une pratique normale et nécessaire pour se maintenir en bonne santé physique et mentale. Les gens utilisent de nombreux produits différents pour prendre soin de leur corps, tels que des savons, des lotions, des déodorants, des produits capillaires et des produits de soins dentaires. Il existe également de nombreux produits cosmétiques et de soins de la peau pour améliorer l’apparence physique.

Il est également devenu plus courant de pratiquer des activités physiques et de s’exposer au soleil pour maintenir une bonne santé physique. Il est également devenu important de se nourrir sainement et de maintenir une hygiène alimentaire adéquate pour maintenir une bonne santé globale.

Enfin, dans le contexte du naturisme, l’hygiène personnelle prend une toute autre dimension. Elle s’inscrit dans une démarche globale de respect de soi et de l’environnement. En effet, la pratique du naturisme implique de vivre en harmonie avec la nature, en utilisant des produits naturels et non toxiques, en se nourrissant sainement, en pratiquant des activités physiques en extérieur et en prenant soin de son corps et de son esprit.

En somme, l’histoire de l’hygiène personnelle a évolué au fil des siècles pour devenir une pratique courante et nécessaire pour maintenir la santé physique et mentale. Le naturisme, en s’inscrivant dans une démarche globale de respect de soi et de l’environnement, offre une approche différente de l’hygiène personnelle, en permettant de vivre en harmonie avec la nature.

photo of vegetable salad in bowls
Photo by Ella Olsson on Pexels.com

Les différents types d’hygiène

Quand on parle d’hygiène, on pense généralement hygiène corporelle et personnelle. Mais l’hygiène ne se limite pas à cette dernière. En voici quelques-unes, dont certaines seront décrites plus en détail dans des chapitres futurs. Tout contribue cependant à notre bien-être et à notre santé et forme une partie importante de la philosophie naturiste. Albert Lecocq en fait d’ailleurs le tour sans les mentionner explicitement.

Hygiène de vie

L’hygiène de vie est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir une bonne santé globale en adoptant des habitudes de vie saine. Elle comprend des pratiques telles que l’exercice physique régulier, une alimentation saine et équilibrée, le sommeil suffisant, la gestion du stress, et l’évitement des comportements à risque tels que le tabagisme, l’alcoolisme et la drogue. L’hygiène de vie a un impact considérable sur notre santé physique et mentale, elle permet de prévenir les maladies et améliorer notre qualité de vie. Il est donc important de consacrer du temps et des efforts pour adopter des habitudes de vie saine afin de préserver notre santé globale.

Hygiène corporelle

L’hygiène corporelle est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir la propreté et la santé de son corps. Elle comprend des pratiques telles que se laver régulièrement le visage et les mains, se brosser les dents et utiliser du fil dentaire, se laver les cheveux, porter des vêtements propres et nettoyer régulièrement son environnement.

Hygiène intime.

L’hygiène intime est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir la propreté et la santé de ses parties génitales. Elle comprend des pratiques telles que se laver régulièrement avec des produits adaptés, changer de serviettes hygiéniques ou de tampons régulièrement et utiliser des méthodes contraceptives adaptées.

Hygiène bucco-dentaire.

L’hygiène bucco-dentaire est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir la propreté et la santé de sa bouche et de ses dents. Elle comprend des pratiques telles que se brosser les dents et utiliser du fil dentaire tous les jours, utiliser du brossage à la soie dentaire, utiliser des bains de bouche et consulter régulièrement son dentiste.

Hygiène alimentaire.

L’hygiène alimentaire est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir la propreté et la sécurité des aliments que l’on consomme. Elle comprend des pratiques telles que laver les fruits et légumes avant de les consommer, stocker les aliments à des températures appropriées, éviter la contamination croisée en séparant les aliments crus et cuits et suivre les dates de péremption des aliments.

Hygiène hospitalière

L’hygiène hospitalière est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir la propreté et la sécurité des patients et du personnel dans un environnement médical. Elle comprend des pratiques telles que le nettoyage régulier des chambres, la désinfection des équipements médicaux, et la prévention des infections nosocomiales.

Hygiène mentale.

L’hygiène mentale est l’ensemble des pratiques permettant de maintenir une bonne santé mentale. Elle comprend des pratiques telles que la méditation, la pratique d’une activité physique régulière, la pratique d’une alimentation saine et équilibrée, et la gestion du stress.

En conclusion, l’hygiène est un élément crucial de notre bien-être physique et mental. Elle comprend une variété de pratiques, allant de l’hygiène corporelle à l’hygiène mentale, en passant par l’hygiène bucco-dentaire, l’hygiène alimentaire, l’hygiène intime et l’hygiène hospitalière. Chacune de ces pratiques a pour objectif de maintenir la propreté et la santé de notre corps et de notre environnement. Il est important de consacrer du temps et des efforts pour adopter ces pratiques de manière régulière afin de préserver notre santé et notre bien-être.

person s left fist punching water
Photo by mali maeder on Pexels.com

Que faire pour avoir une bonne hygiène ?

Il est important de maintenir une bonne hygiène pour maintenir une bonne santé physique et mentale, en particulier dans le contexte naturiste, où la nudité est une pratique courante. Les pratiques suivantes peuvent vous aider à atteindre cet objectif :

  1. Se laver régulièrement le visage et les mains. Cela aide à éliminer les bactéries et les germes qui peuvent causer des maladies. Il est important de se laver les mains avant de manger et après avoir utilisé les toilettes pour éviter la propagation des germes. Selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), se laver les mains régulièrement est l’une des mesures les plus efficaces pour prévenir les infections.
  2. Se brosser les dents et utiliser du fil dentaire tous les jours. Cela aide à éviter les caries et la mauvaise haleine. Il est également important de se brosser la langue pour éliminer les bactéries qui causent la mauvaise haleine. Une étude de l’Académie dentaire américaine (ADA) a révélé que se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice contenant du fluor est l’un des meilleurs moyens de prévenir les caries.
  3. Se laver les cheveux régulièrement. Cela aide à éviter l’accumulation de sébum et de pellicules. Il est également important de se laver les cheveux après avoir fait du sport ou transpiré pour éviter les infections. Une étude de la revue Dermatology Research and Practice a révélé que se laver les cheveux régulièrement peut aider à prévenir les pellicules et les problèmes de cuir chevelu.
  4. Rester nu si cela est possible, ou porter des vêtements propres et changer de sous-vêtements tous les jours. Cela aide à éviter les odeurs et les infections. Il est également important de porter des vêtements qui correspondent à la météo pour éviter les maladies liées au froid ou à la chaleur. Vous pouvez préférer rester nu si la température vous permet de l’être confortablement.
  5. Nettoyer régulièrement votre maison et votre lieu de travail. Cela aide à éliminer les germes et les poussières qui peuvent causer des maladies. Il est important de nettoyer les surfaces fréquemment touchées, comme les poignées de porte et les interrupteurs d’éclairage, pour éviter la propagation des germes. Selon une étude de l’Université d’Arizona, nettoyer régulièrement votre environnement peut réduire jusqu’à 60 % des germes dans les maisons et les lieux de travail.
  6. Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir ou le coude lorsque vous toussez ou éternuez. Cela aide à éviter la propagation des germes et des maladies respiratoires. Il est également important de jeter les mouchoirs utilisés immédiatement après utilisation pour éviter la contamination. Une étude de l’OMS a révélé que se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue peut réduire la propagation des maladies respiratoires de jusqu’à 90%.
  7. Utiliser des produits d’hygiène personnelle non toxiques et respectueux de l’environnement. Pour éviter les réactions allergiques et les irritations de la peau, il est important d’utiliser des produits hypoallergéniques et respectueux de l’environnement. Selon une étude de l’Université de Californie, utiliser des produits d’hygiène personnelle non toxiques réduit les risques d’irritations et d’allergies.
  8. Pratiquer une activité physique régulièrement. L’exercice physique contribue à renforcer le système cardiovasculaire, améliorer la flexibilité et la force musculaire, et favoriser une bonne santé mentale en réduisant le stress et l’anxiété. En pratiquant le naturisme, le fait de se déshabiller et de se mettre en contact avec la nature peut également contribuer à une meilleure hygiène corporelle en permettant une meilleure respiration et une meilleure circulation sanguine. Selon une étude de l’Université de Wroclaw, la pratique du naturisme peut également améliorer la santé mentale en réduisant le stress et en augmentant le bien-être.

En résumé, il est important de maintenir une bonne hygiène en prenant soin de son corps, en adoptant des pratiques comme se laver régulièrement les mains, se brosser les dents et utiliser du fil dentaire, se laver les cheveux, porter des vêtements propres et amples, nettoyer régulièrement son environnement, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, utiliser des produits d’hygiène personnelle non toxiques et respectueux de l’environnement, et pratiquer une activité physique régulièrement. La pratique du naturisme contribue aussi à une meilleure hygiène corporelle en permettant une meilleure respiration et une meilleure circulation sanguine. Tout naturiste est un hygiéniste en puissance.

En adoptant des gestes hygiénistes et naturistes simples, les santés physiques et mentales s’améliorent et s’entretiennent. Il est alors non seulement agréable de vivre en pleine santé, mais quand on vous fait la remarque de votre bonne santé et vous demande d’où elle vient, vous pouvez alors répondre avec fierté que c’est parce que vous êtes naturiste et appliquez scrupuleusement ses principes d’hygiène personnelle.

3 règles du principe d’hygiène naturiste

Comme nous avons commencé dans le précédent chapitre et pour vous aider à changer votre vie en vivant suivant les principes naturistes d’Albert Lecocq, je vous propose 3 règles à mettre en oeuvre au quotidien.

  • Lavez-vous fréquemment les mains et systématiquement après un passage au toilettes et avant de toucher des aliments. La majeure partie des bactéries et virus sont transportés par les mains.
  • Privilégiez la nudité en lieu et place de porter des vêtements. Si vous devez porter des vêtements, choisissez-les en matière naturelle (laine, lin, coton bio) et le plus ample possible.
  • Transpirez tous les jours en pratiquant des exercices physiques (voir le chapitre suivant pour plus de détails).

Bien sûr, adaptez ces règles à votre réalité de vie et ajoutez-y toutes celles décrites précédemment. Dans le prochain chapitre, nous aborderons l’exercice et le repos.

N’hésitez pas à commenter ci-dessous, à apporter vos observations et expériences, en particulier sur l’influence du naturisme et des pratiques naturistes sur votre santé physique, mentale et sociale. Merci d’avance!

Dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

3 COMMENTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.